Ancient VVisdom

3 Commentaires      1 870
Style: folk rock gothique intimisteAnnee de sortie: 2011-????Label: Prosthetic Records

Une petite curiosité qui vaut bien un article, Ancient VVisdom (avec 2 « v » et pas un « w », à ne pas confondre donc avec le groupe de black suédois Ancient Wisdom) est un groupe américain formé par Nathan Opposition, le chanteur du groupe de metal/hardcore Integrity. Il permet à celui-ci de montrer une facette très différente de sa personnalité. Ancient VVisdom revendique un attachement fort à une imagerie sataniste, ce qui ne manque pas de surprendre à l’écoute de la musique du groupe, qui est tout sauf agressive et qui pourrait se résumer de la sorte : du rock de feu de camp au croisement de la folk. Majoritairement acoustique (avec quelques guitares électriques tout de même), elle met en avant une ambiance intimiste et sombre, portée notamment par la voix claire d’Opposition, souvent doublée, pour un effet qui rappelle Alice in Chains en version acoustique.

Ancient_VVisdom_-_A_Godlike_Inferno_coverLe groupe est actif depuis peu, et son premier album A Godlike Inferno, date de 2012. D’une durée dépassant à peine la demi-heure, l’album démarre avec « Alter Reality », l’un des titres les plus rapides du répertoire du groupe, et « The Opposition » embraye rapidement avec une ambiance plus calme quoique les guitares électriques finissent aussi par faire leur apparition alors que Nathan Opposition nous sert des « Hail to thee Lord Lucifer », « God of the Underworld » assez explicites sur ses croyances (qui ont l’air sérieuses d’après ce qu’on peut lire sur le web) évoquées précédemment. On pense parfois aux travaux solo de Scott Kelly de Neurosis avec une ambiance et des thématiques très différents, tandis que la voix de Nathan Opposition est à rapprocher de celle de Staley, voire de Glenn Danzig par moments.
Malgré quelques petits moments faibles (ce « Lost Civilisation » un peu trop guilleret pour le coup, ou un « World of Flesh » un peu poussif) et qu’on adhère ou non à cette imagerie, A Godlike Inferno est un sympathique premier album, à l’ambiance réussie, court, idéal à écouter devant un bon feu de cheminée en plein hiver, avec encore quelques approximations vocales et des passages un peu trop forcés. Mais le potentiel est bien là et ne tardera d’ailleurs pas à se confirmer.

(Album paru en 2012 chez Prosthetic Records)

Tracklist A Godlike Inferno :
1) Alter Reality
2) The Opposition
3) Necessary Evil
4) Forever Tonight
5) Lost Civilization
6) Devil Brain
7) VVorld Of Flesh
8) Children of the Wasteland

ancient-vvisdom-deathlike-3695Assez prolifique en effet, la bande à Nathan Opposition vient déjà de livrer une deuxième offrande à son maître des bas fonds, même si Deathlike semble un peu moins focalisé sur la dimension satanique de son prédecesseur. Pour autant la joie de vivre n’est toujours pas au programme de ces 12 nouvelles réjouissances, puisque la thématique de la mort semble revenir assez régulièrement, il suffit pour s’en convaincre de regarder les titres des morceaux de l’album, ou d’observer l’imagerie de la pochette. Le groupe s’est aguerri, la musique est encore plus intimiste, plus acoustique et atteint son point d’orgue avec le morceau titre, « Deathlike » sans le moindre doute le meilleur titre jamais écrit par le groupe (en écoute ci-dessous).

Un bon cran au-dessus du précédent, Deathlike est un album très réussi et le créneau occupé par le groupe est suffisamment original pour intéresser les metalleux à la recherche d’un peu de calme et de repos, mais aussi les amateurs de folk intimiste.

(Album paru en 2013 chez Prosthetic Records)

Tracklist Deathlike:
1. The Beginning
2. Let The End Begin
3. Life On Earth?
4. Deathlike
5. Far Beyond Good & Evil
6. I Am Rebirth
7. Look Alive
8. Waiting To Die
9. Death Or Victory
10. The Last Man On Earth
11. Never Live Again
12. Here Is The Grave

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 900 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

3 Commentaires

  1. Seruum says:

    C’est Dwid Hellion le chanteur d’Integrity.

  2. xerocitizen says:

    J’apprécie ce bon mélange des intentions/genres qu’on retrouve dans cette scène.
    Là, par exemple, ces emprunts à la fois à la dark folk et aux chansonnettes MTV passent bien sur le rasoir.

    En bonus, une question de curieux… pourquoi tous ces groupes estampillés Holy Terror remplace-t-ils les W par 2 V?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *