Clutch – Earth Rocker

2 Commentaires      2 026
Style: Rock n' Roll Annee de sortie: 2013Label: Weathermaker / Season of Mist

Je pourrais vous la faire très simple en vous disant simplement que quand mon fils aura l’âge de me demander « Papa c’est quoi le rock ? », je crois que je lui mettrai Earth Rocker. On s’assiéra pour écouter religieusement cet album (on ne restera sûrement pas longtemps assis ceci dit) et 44 minutes plus tard la messe sera dite!

Quoi! Elle est pas belle ma barbe???!!!!!!!

Quoi! Elle est pas belle ma barbe???!!!!!!!

Et pourtant la musique de ces américains ne m’a jamais emballé plus que ça jusque-là, au-delà de quelques morceaux par-ci par-là, et même le fameux Blast Tyrant n’arrive pas à me captiver sur la longueur. Pourtant il était évident que ces gars-là avaient un vrai truc, un groove, doublé  d’un chanteur à la voix parfaite pour faire le « wok » et le blues.

Mais putain ce Earth Rocker est une bombe atomique. Si une école du riff ouvre un jour, il faudra absolument étudier et enseigner tous les riffs de cet album, tant on touche là à l’essence même du rock.

Et pourtant Clutch sur ce nouvel album, est probablement plus basique et direct que jamais, recentré qu’il est sur son son le plus rock, délaissant quelque peu son groove d’avant, ce que certains ne manqueront sûrement pas de regretter. Pour ma part je m’en félicite, parce qu’entre des putains de riffs, des putains de refrains, et la putain de voix de Neil Fallon (si ce mec ne chantait pas on serait contraint de l’obliger à le faire sous la menace!), c’est vraiment le pied intégral et ce rock de barbus est absolument irrésistible. Dès « Earth Rocker », le morceau-titre, le pied s’emballe, et ne s’arrêtera pas de cogner au sol jusqu’à la fin de l’album, sauf peut-être fugacement le temps d’un « Gone Cold » stratégiquement parfaitement placé en milieu d’album. Ses relents d’americana bluesy et son tempo ralenti font merveille pour relâcher un peu la pression et éviter que la lassitude s’installe avant que la deuxième moitié du disque à nouveau directe et rock en diable ne vienne nous achever.

Grosse réussite, je laisserai aux fans du groupe le plaisir de discuter pour savoir si l’on a là affaire au meilleur album du groupe, pour ma part le débat est tranché depuis que j’ai posé mes oreilles sur cet excellent Earth Rocker, aussi basique et direct que réussi. Allez, tout le monde se laisse pousser la barbe pour la peine!

Tracklist :
1. Earth Rocker
2. Crucial Velocity
3. Mr. Freedom
4. D.C. Sound Attack!
5. Unto the Breach
6. Gone Cold
7. The Face
8. Book, Saddle, and Go
9. Cyborg Bette
10. Oh, Isabella
11. The Wolf Man Kindly Requests…

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 900 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. Alain Frost says:

    Tuerie en règle! J’aime toute la disco du groupe mais c’est vrai que celui-ci est particulièrement jouissif et rock n’roll.
    Du riff qui bute, du groove à revendre, une voix toujours aussi habitée et, cerise sur le gâteau une pochette magnifique.

    Indispensable!

  2. Angrom angrom says:

    Entièrement d’accord avec ton avis, même si j’ai découvert sur le tard. La prestation du groupe au Hellfest 2014 a achevé de me convaincre… ça ROXXE !

Répondre à angrom Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *