Queens of the Stone Age – …Like Clockwork

5 Commentaires      2 395
Style: RockAnnee de sortie: 2013Label: BeggarsProducteur: Josh Homme, Queens of the Stone Age and James Lavelle

Après la déception causée par Era Vulgaris (« Make it wit Chu » me soulève encore le coeur rien que d’y penser), il était facile d’imaginer le pire pour ce nouvel album de Josh Homme et de ses reines de l’âge de pierre. Seulement voilà, après une longue absence de 6 ans, l’Homme a bien réussi à faire monter le buzz autour de ce nouvel album, en annonçant le retour de Nick Oliveri d’abord, et en recrutant Dave Grohl pour tenir les fûts. Au final, soyons honnêtes, il était difficile de ne pas ressentir une certaine excitation en repensant à la proximité du line-up de ce nouvel album avec celui de Songs for the Deaf, incontestablement (et probablement à tout jamais) le meilleur album des reines.

Pas de déception ce coup-là et même une belle surprise, mais on mettra tout le crédit sur Josh Homme et un songwriting beaucoup plus efficace qu’il y a 6 ans, en évacuant tout de suite l’impact des « invités » de luxe présents sur l’album, tant il est difficile de remarquer leur présence. Dave Grohl fait le job correctement, sans éclat (ce qui est d’ailleurs à prendre aussi comme la qualité de quelqu’un qui ne cherche pas à tirer la couverture à soi), idem pour Oliveri qui tient la basse mais dont on regrette un peu de ne pas l’entendre tenir le crachoir en lead vocals comme il a pu le faire par le passé, même s’il paraît qu’il est présent sur les choeurs de « If I Had a Tail » et « Fairweather Friends ». On notera qu’il est même assez compliqué de savoir qui fait quoi dans ce joyeux bazar, puisque Joey Castillo est également crédité en tant que batteur. Trent Reznor est également de la partie sur 2 titres (« Kalopsia » et « Fairweather Friends » paraît-il), mais on le remarque à peine, et plus étonnant Sir Elton John est venu mettre son grain de sel sur « Fairweather Friends » de sa propre initiative, en expliquant à Homme qu’il avait besoin d’une vraie « queen » sur le disque.

Au-delà de ces contributions plus efficaces pour faire monter la sauce qu’audibles réellement à l’écoute de l’album (j’ai oublié de citer Mark Lanegan qui pose aussi ses voix sur 2 titres, « If I Had a Tail » et « Fairweather Friends » qu’il a d’ailleurs co-écrit avec Homme), on peut penser qu’elles ont permis à Homme d’affuter un songwriting en grande forme sur …Like Clockwork, que ce soit dans les ballades « The Vampire of Time and Memory » ou le très beau titre éponyme qui clôture l’album, que dans les moments les plus relevés et parfaitement rock n’ roll que sont « If I Had a Tail », « My God is the Sun » ou l’excellent « Fairweather Friends » et ses superbes choeurs et parties de piano (assurées par Elton donc). D’autres titres plus contrastés comme « Kalopsia », fausse balade aigre-douce, et surtout « I Appear Missing » (qui n’apparaît ci-dessous qu’en version edit, deux fois plus courte que la vraie version de l’album), titre fabuleux avec une ambiance mélancolique magnifique, certainement d’ailleurs l’un des meilleurs titres jamais composés par Homme et ses queens. Un titre qui rappelle un peu le « Everybody Knows that You’re Insane » de Lullabies to Paralyze. Sur tous les titres la star c’est clairement Josh Homme qui s’affirme plus que jamais comme un excellent chanteur avec son propre registre (ce qu’on savait déjà c’est vrai).

Presque plus de trace de stoner sur cet album concis (si ce n’est un son de guitare toujours un peu marqué), long de 45 minutes (soit bien plus court que les deux meilleurs albums du groupe) qui sonne comme un pur album de rock parfaitement maîtrisé tout au long de ses 10 titres, même si on s’interrogera peut-être sur la profondeur de l’œuvre et du coup sa durée de vie sur le long terme. Mais pour le moment c’est vraiment un bel album qui fait plaisir et on aurait vraiment tort de ne pas en profiter.

Tracklist :
1. « Keep Your Eyes Peeled »   5:04
2. « I Sat by the Ocean »   3:55
3. « The Vampyre of Time and Memory »   3:34
4. « If I Had a Tail »   4:55
5. « My God Is the Sun »   3:55
6. « Kalopsia »   4:38
7. « Fairweather Friends »   3:43
8. « Smooth Sailing »   4:51
9. « I Appear Missing »   6:01
10. « …Like Clockwork »   5:24

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 901 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

5 Commentaires

  1. dub says:

    Super chronique et totalement d’accord avec toi.
    Ceux qui espéraient un nouveau Songs for the deaf en seront pour leurs frais.
    Josh reprend les « reines » avec brio et maturité. Il évite ainsi les comparaisons avec ses ex-comparses de Vista Chino – Kyuss (qui sont sur le point de sortir un album)
    Non ce n’est pas (plus) du stoner mais c’est un nouveau visage pour ce groupe avec des titres plus posés et totalement maitrisés.
    Moi, j’ai vraiment été embarqué dans ce voyage ou l’on retrouve l’esprit expérimental des tous premiers disques
    Bonne écoute

  2. Dun23 says:

    Si j’en crois les extended credits sur le site officiel, Oliveri ne fait QUE du backing vocals et ne tient absolument pas la basse sur aucun titre (ou alors, cela m’a échappé). Et à vrai dire, il est comme le reste des guests, il ne sort pas du lot, il fait le job. Je ne sais pas si c’est une qualité du disque ou un défaut, ceci dit. Après, j’ai trop peu d’écoutes au compteur.

  3. Angrom angrom says:

    Je n’avais pas écouté le groupe depuis plus de dix ans et « Songs For The Deaf ». Attiré par les bonnes chroniques je m’y remets avec ce petit dernier qui m’a l’air très bon après quelques écoutes. Du bon rock qui donne envie de hocher la tête et d’onduler son derrière. Je ne perçois pas forcément l’apport de tous les guests, mais n’ai que quelques écoutes au compteur. en tout cas c’est efficace , homogène et il y a l’air d’y a voir peu de déchets

  4. euka says:

    Encenser cet album peu inspiré, et descendre le dernier Kylesa? Sérieusement?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *