KoRn – The Paradigm Shift

5 Commentaires      9 293
Style: néo métalAnnee de sortie: 2013Label: Caroline RecordsProducteur: Don Gilmore

The Path of Totality sorti fin 2011 marquait de la part de KoRn la volonté d’assumer un parti-pris clair : prendre une tournure électronique orientée dubstep, le courant de musique électronique en vogue chez les jeunes. Malgré ce virage opportuniste, c’est sans doute cette orientation assumée qui a permis de faire de cet album une bonne surprise avec de très bons titres parfaitement dans le ton de la bande de Bakersfield, même mis à la sauce électronique.

Quelle allait donc être la suite et l’orientation retenue par le groupe après cet album ? Poursuivre dans cette voie ? Repartir dans des directions plus pop ? Retenter un retour aux sources foireux ?

The Paradigm Shift arrive cette année en guise de réponse et force est de constater que le choix fait par le groupe est apparemment un mélange de tout ça, à moins qu’il soit finalement le résultat d’une absence de choix au contraire. Toujours est-il que cet album, qui marque le retour de Head dans sa famille après ses errements religieux, apparaît comme une parfaite synthèse de toute la carrière de KoRn.

On pense en effet tour à tour à différentes périodes de la vie du groupe, avec des gros riffs et des sonorités typiques qui ramènent à l’époque ancienne d’Issues, un côté pop très largement présent qui évoque plutôt la période Untouchables ou plus récente de See You, tandis que l’électronique une nouvelle fois très présente également montre que le groupe ne renie en rien ses tentatives (fructueuses) du précédent effort du groupe. En lisant quelques interviews du groupe on s’aperçoit que cette dernière orientation électronique est clairement la volonté de Jon Davis, tandis que d’autres dans le groupe poussent plutôt pour garder l’étiquette (néo) métal. Et ce côté « cul entre deux chaises » sied finalement très bien à la musique du groupe, un groupe tout à fait inspiré et qui montre qu’il est encore capable de nous pondre de véritables tubes, qui devraient à coup sûr convaincre les fosses de perdre quelques litres de sueur.

Il n’y a en effet pas grand chose à jeter dans la tracklist de l’album mis à part peut-être un « Never Never » et un « Prey for Me » un peu faciles. A l’inverse, « Punishment Time », « What We Do », « Love & Meth » ou encore « Spike in My Veins » sont des brûlots irresistibles qui devraient ravir les fans du groupe et peut-être même en ramener d’autres vers le groupe. Jonathan Davis (fraîchement sorti d’une énième cure de desintox) chante toujours aussi bien, même si ses paroles sont assez basiques, voire même un peu coconnes sur les bords. Mais qu’importe, KoRn n’a jamais été connu et apprécié pour les réflexions philosophiques ou absconces de ses paroles mais pour l’énergie et la capacité d’entraînement de ses titres. Et sur ce terrain, le groupe reste manifestement en pleine forme.

Même si The Paradigm Shift n’apporte certes rien de nouveau au genre, et n’en déplaise donc aux imbéciles qui pensent pertinent d’affirmer qu’en 2013 KoRn n’a plus rien à faire dans le paysage musical (on ne voit pas au nom de quoi ils seraient moins pertinents que les multiples ersatz sans âme qui pullulent dans les différents courants ou genres existants), il est vraiment plaisant pour le vieux fan que je suis de les retrouver pour se payer une tranche de pop-néo métal-électronique facile et bien balancé, qui fait taper du pied et passer un bon moment sans prise de tête. Les petits plaisirs de ce style ne sont pas si nombreux dans cette période morose, alors autant les accueillir comme il se doit et les prendre pour ce qu’ils sont!

Tracklist :
1 – Prey For Me
2 – Love & Meth
3 – What We Do
4 – Spike In My Veins
5 – Mass Hysteria
6 – Paranoid And Aroused
7 – Never Never
8 – Punishment Time
9 – Lullaby For A Sadist
10 – Victimized
11 – It’s All Wrong
12 – Wish I Wasn’t Born Today (bonus édition limitée)
13 – Tell Me What You Want (bonus édition limitée)

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 887 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

5 Commentaires

  1. dimegoat says:

    Nom de l’album + pochette = Tool.

  2. jonben jonben says:

    Mouaih, il y a une poignée de morceaux corrects (Punishment Time) mais une seule écoute m’a suffit, je n’y reviendrai pas, tout l’album suit le meme schema, un riff en intro puis plus d’inspiration donc couplet à la con basse/batterie/sons électro avec toujours le même type de chant pour déboucher sur un refrain naze à 4 accords… et c’est pire sur les titres proprement pop :

    http://www.youtube.com/watch?v=IoTNCAp-ZiI

    • krakoukass krakoukass says:

      KoRn n’a jamais été un groupe spécialement aventureux ou technique, je ne vois pas pourquoi il en aurait été autrement sur cet album…

  3. SagresMetal says:

    easy listening qui passe comme une lettre a la poste.. c’est déjà pas mal ça s’écoute tout seul et pas envie de zapper

  4. dvcore says:

    Ils ont une putain d’imagination ces gars. Toujours à la recherche d’un son à l’opposé du cosmos metal. Ce que je trouve bizarre c’est que peu de groupe arrive à produire quelque chose s’en approchant. Ils sont Vraiment Fort le groupe du legiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *