Palm – My Darkest Friends

2 Commentaires      2 127
Style: chaotic crustcore'n rollAnnee de sortie: 2013Label: Six Feet Under recordsProducteur: Akira Inada

De l’artwork à la musique pratiquée, Palm (et non Palms, absolument rien à voir avec le nouveau groupe de Chino Moreno/Isis) semble vouloir viser un type de public particulier: l’amateur de groupes estampillés Deathwish Inc. Il faut avouer qu’il y a vraiment de quoi susciter son intérêt chez ce groupe japonais, entre l’artwork signé Jacob Bannon et le mixage confié à Alan Douches (qui s’occupe notamment de… Converge !). Bref, on ne sera donc pas étonné de retrouver un peu de Converge dans leur musique.

On attendra toutefois d’avoir passé MEI-AN, étrange intro acoustique japonisante, pour le vérifier. Certes Fighting The Darkness nous accueille par une déflagration sonore à la violence bien chaotique effectivement pas trop éloignée de la bande à Jacob, mais cette simple comparaison serait bien trop réductrice vu la richesse du groupe nippon.

En effet, Palm sait parfois insuffler au chaos de sa musique une dynamique crust’n roll tranchante un peu dans l’esprit de Burning Love (Rebel Without A Cause). Cet esprit se voit matérialisé par des riffs simples mais bien in your face. Mais pas de méprise, le groupe privilégie les riffs complexes et ravageurs (le furieusement alambiqué Rot Away), menés par un chanteur impressionnant de hargne, le tout enrobé parfois d’une ambiance plombée (Stray Dog ou le « progressif » My Battle could be yours, your battle could be Mine) Doté d’une prod bien rugueuse, My Darkest Friends donne dans l’agression sonore constante grâce à des compos féroces que n’auraient pas renié Cursed ou Trap Them.

Montrant déjà une personnalité bien affirmée en s’affranchissant des clichés balancés par nombre de groupes actuellement (tout ce qui est crusty/sludgy/dark hardcore etc.), Palm débarque avec fracas armé d’un album à la violence opaque. Une surprenante fessée, autorisée et même recommandée !

  1. MEI-AN
  2. Fighting The Darkness
  3. The Neighbor
  4. Rot Away
  5. Rebel Without A Cause
  6. Stray Dog
  7. Paperwife
  8. Japanese Nightmare
  9. I Fought the Law
  10. Holy Outsiders
  11. My Battle could be yours, your battle could be mine

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. krakoukass krakoukass says:

    Belle claque yes!

  2. nigga says:

    C’est du bon en effet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *