Fleshworld – Like We’re All Equal Again

Pas de commentaires      1 579
Style: post metalAnnee de sortie: 2013Label: Unquiet RecordsProducteur: Dominik Burzym

Originaire de Cracovie, Fleshworld débarque avec un premier album faisant suite à un EP éponyme sorti en 2010. Le groupe polonais propose avec ce Like We’re All Equal Again un voyage introspectif qu’il considère à la croisée de Cult of Luna, Isis et Envy, programme alléchant sur le papier mais qu’en est-il concrètement ?

Or apparaitre sur la scène post-metal en 2013 est un pari sacrément osé, le genre connaissant une période de creux de laquelle ne surnagent que peu de groupes, principalement les références telles que Neurosis ou Cult of Luna. C’est pourtant le pari entrepris par Fleshworld qui tend à essayer de se distancier quelque peu des clichés inhérents au style, vous savez tous ces arpèges progressifs qui finissent en explosions (in the sky) qu’on nous ressort à toutes les sauces. Même s’ils s’en servent afin de donner ce relief aérien aux parties plombées, les polonais ont semble-t-il choisi de donner une tonalité plus ténébreuse à leur paysage sonore.

Une tessiture sombre et opaque caractérisée par quelques samples et des parties agressives, parfois quasi black metal dans quelques rythmiques (Chant Of Many Voices). Par ailleurs, ces morceaux typiquement postcore sont très efficaces et fort bien construits autour de riffs cristallins post-rock ainsi que d’atmosphères rampantes nous ramenant au bon souvenir d’un Celestial (Isis) ou d’un Salvation (Cult of Luna). Bref, ça sonne un peu comme un retour aux balbutiements de cette scène « post » (celle d’il y a une dizaine d’années)…

Alors certes, les influences sont plus que perceptibles, on navigue au milieu de moments familiers (en même temps, il est désormais très difficile de sonner personnel dans ce style !), mais cet album évite les clichés et tient ses promesses émotionnelles. De moments hypnotiques à des passages franchement virulents soutenus par une voix bien grasse, c’est surtout par son atmosphère générale glaciale qu’il fonctionne. Sans révolutionner ni bouleverser le genre, ce premier album offre un bien agréable voyage. A découvrir !

  1. Like we’re all equal again
  2. Hereinafter
  3. Chant of Many Voices
  4. Dust Eater
  5. The Collapse
  6. The Infinite

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *