Those Bloody Arms – S/T

Pas de commentaires      977
Style: hardcore/metalAnnee de sortie: 2013Label: N-VoxProducteur: Sylvain Biguet

Formé en 2010 à Orléans, Those Bloody Arms est un groupe souhaitant faire passer un message alarmiste via le hardcore/metal. « Le sang sur les mains des responsables, des dirigeants, des puissants, des acteurs passifs… Des poings qui se dressent… Des bras qui protègent, qui consolent malgré les blessures… », voilà le topo revanchard très actuel annoncé par la fiche promo.

Le premier album éponyme du groupe déverse une agression saisissante grâce à une prod puissante (même si elle aurait mérité un peu plus de relief). L’influence Black Bomb A semble bien assumée, que ce soit dans les rythmiques (partant parfois vers le néo) ou dans le chant de Fred, sensiblement dans le même esprit. Énergiques et plutôt groovy, les sept morceaux proposés sur cet album sont globalement efficaces, de même au niveau des riffs, souvent plus techniques et harmoniques qu’ils n’y paraissent (la présence du guitariste d’Akphaezya doit sûrement y être pour quelque chose).

Présenté ainsi, le tableau semble idyllique et pourtant ce premier album souffre aussi de quelques défauts. Le chant clair tout d’abord, au timbre assez éreintant (sensiblement néo), qui fait souvent retomber la pression mise en place par Those Bloody Arms (l’ultra efficace Insert aurait pu l’être encore plus sans chant clair). Ce côté néo, qui tel un retour au début des années 2000 rappelle pas mal Korn (le pont pendant Words) mais donne aussi un air de vieille garde « frenchcore », façon Lofofora/Mass Hysteria, au niveau du rendu global. Mais surtout, c’est une impression de linéarité qui prédomine, et ce malgré le fait que ces morceaux aient une construction assez variée (du riff thrashy, du riff qui jumpe, des changements rythmiques…), mais non, je ne suis qu’un peu remué au lieu d’être irrésistiblement entrainé dans leur torrent… Peut-être est-ce surtout à cause de cette prod trop compacte ?

En dépit de ces mauvais points, ce premier effort de Those Bloody Arms est très honorable et vaut quand même le détour, mais aussi le coup d’œil. En effet, l’artwork (surtout le contenu du livret) est plutôt joli avec ses personnages de BD, dans un esprit à la fois épuré et urbain (signée Hakata Ooh), il retranscrit parfaitement le contenu des lyrics vindicatifs typiquement hardcore. Bref, on va quand même garder un œil sur eux…

  1. Apathy Slaves
  2. Feeding What I Am
  3. War
  4. Words
  5. Insert
  6. The Crew
  7. Those Bloody Arms

Bandcamp
Facebook

beunz

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *