We Are Waves – Labile

Pas de commentaires      1 718
Style: new wave moderneAnnee de sortie: 2014Label: Memorial Records

Avec un tel nom, les italiens de We Are Waves auraient pu officier dans un style emo/metalcore à la mode, or fort heureusement il n’en sera rien. Faisant suite à un EP sorti en 2012, Labile, le premier long-format du groupe s’emploie à mettre un coup de neuf à la new wave, et le fait plutôt bien !

Dès l’introductif Road To You, on peut se rendre compte de l’alchimie des sonorités Depeche Mode/New Order (avec moult synthés plutôt mis en avant) sur son squelette pop-rock semblant autant influencé par Interpol (notamment au niveau vocal) que par Snow Patrol. Old Days s’inscrit ensuite comme single en puissance grâce à sa rythmique post-punk soutenue par ces synthés sautillants. C’est en effet cette impression de télescopage des influences 80’s et des sonorités electro actuelles (le groupe citant autant Joy Division que Trentemoller) qui était recherchée par le groupe, une envie de modernisation du style qui n’était pas sans risque et qui fonctionne plutôt pas mal.

Car sans ces sonorités electro, ce Labile aurait ressemblé à tous ces groupes participant au revival post-punk actuel. Non pas que sa qualité s’en serait trouvée affectée mais ces sons en plus lui permet de clairement sortir du lot. Surprenant lors des premières écoutes, ce surplus de sons synthétiques s’accorde, sans être trop envahissant, aux compos distillées par le groupe, toutes aussi catchy les unes que les autres grâce à des mélodies souvent accrocheuses. Sortent du lot certains titres comme Here à la tonalité plus sombre et à l’atmosphère davantage portée sur l’émotion ou encore l’interlude instrumentale If You Were Me, You Would Have Gone Elsewhere servant de rampe de lancement pour une cover d’A Forest (The Cure) plutôt bien troussée.

Rarement la new wave aura sonné aussi moderne sans pour autant tomber dans la faute de goût. Labile est au final un album bardé de titres efficaces, pile le genre d’album qu’il faut pour faire revoir les aprioris des gens pour qui la new wave est cataloguée comme datée.

  1. Road To You
  2. Old Days
  3. Requin’s Violent Vein
  4. Blue Lies
  5. Whenever I’m Alone
  6. Emptiness Behind The Walls
  7. Here
  8. Worship
  9. If You Were Me, I Would Have Gone Elsewhere
  10. A Forest
  11. Rotten Galaxy

Soundcloud
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *