Camilla Sparksss – For You the Wild

Pas de commentaires      1 077
Style: Electro Punk ?Annee de sortie: 2014Label: African Tape

Camilla Sparksss, ou Peter Kernel en fait. Sauf que Barbara Lehnoff (qui incarne en façade le side-project) et Aris Bassetti avaient visiblement besoin d’experimenter, de donner une orientation bien plus électro que celle suivie avec Peter Kernel et de se sentir totalement libres de décontenancer quelque peu les amateurs de PK. Et donc choix d’un autre nom, tout aussi absurde. L’absurde, l’approche punk, voilà les dénominateurs communs de ces 2 projets.

Projets qui sont en fait tellement proches dans l’esprit qu’on n’hésitera pas une seconde à conseiller l’écoute de ce For You the Wild à tous les fans de Peter Kernel, qui pour décontenancés qu’ils soient peut-être par quelques sonorités ou expériences bruitistes (« For You the Wild » ou « Europe » par exemple), se sentiront quand même assez peu dépaysés, retrouvant complètement l’approche punk de PK.

Le changement le plus significatif donc, outre la disparation quasi complète du moindre instrument organique, est finalement que Aris se met en retrait dans ce projet, laissant la responsabilité totale du chant à sa camarade là où l’on avait l’habitude de leur association et entremêlage vocal qui produisait une synergie tout à fait convaincante. Pour ceux qui n’ont jamais écouté Peter Kernel et qui ne connaissent donc pas Barbara et son chant particulier, le meilleur moyen de décrire ce dernier est de parler d’un chant nasillard, pénible, irritant… génial en fait. Totalement punk dans l’esprit, décomplexé, je m’enfoutiste. Ecoutez « You are Awesome » (« asshole! ») et vous comprendrez bien ce que je veux dire.

For You the Wild est en fait la synthèse sur cd des 3 EP sortis exclusivement en vinyl précédemment et qui contenaient chacun 2 titres. On retrouve donc les 6 titres en question complétés de 4 nouveaux titres pour l’occasion.

On pense parfois à la folie électro de Crystal Castles, tandis qu’à d’autres moments ce sont des sonorités évoquant The Knife (par exemple « Precious People ») qui nous sautent aux oreilles. Mais contrairement à ces deux entités, la voix de Barbara est ici pratiquement toujours naturelle, sans effet ajouté (à l’exception de « This is Huge »). Les titres sont courts, directs, et on a même droit à des tubes comme l’excellent « Move Like a Shark » (qui ne figurait sur aucun EP) ou le génial « I’ll Teach You to Hunt » (meilleur morceau de l’album) avec ses sonorités qui ne manquent jamais de rappeler Shadow of the Beast (si tu n’as pas au moins 30 ans et que tu n’as pas joué sur Atari ST ou Amiga tu n’as probablement aucune idée de ce que je raconte). Parfois le duo attaque beaucoup plus nerveusement, voire même passe en mode agression comme sur « Europe » sur lequel Barbara harangue l’auditeur façon Zach de la Rocha avec ses « This is shit » qui reviennent régulièrement, avant qu’elle nous hurle carrément son pseudo à la tronche avec le concours des boucles électro qui saturent alors à mort.

Bref c’est bien barré, plutôt prenant quand même, et bien dans l’esprit de ce que ces 2 énergumènes sont capables de balancer. D’ailleurs, si l’occasion se présente, ne les loupez pas sur scène, c’est comme ça que j’avais pour ma part été complètement séduit par leur délire. Un bien chouette disque, mais j’espère quand même avoir des nouvelles de l’ami Peter prochainement…

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 889 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *