Shevils – Lost In Tartarus

Pas de commentaires      1 531
Style: hardcore Annee de sortie: 2013Label: autoproduction

Aux côtés de groupes comme Barren Womb ou Wolves Like Us, Shevils fait partie de cette jeune garde norvégienne qui a choisi de faire parler les décibels sans pour autant aller vers le metal extrême comme beaucoup de leurs compatriotes. Encore trop méconnus par chez nous, ces derniers ont pourtant déjà un premier album à leur actif: The Year Of The Fly, sorti en 2011, qui nous présentait alors un groupe axant son propos principalement sur l’énergie et la fraicheur.

Et cela va être de nouveau le cas pour ce Lost In Tartarus. Shevils met les choses au clair dès un Is This Where We Are At? du genre tonitruant. Le hardcore distillé par les norvégiens est en effet une sacrée claque. Les riffs sont aussi furieux que groovy tandis que le vocaliste Anders Voldrønning éructe ses textes de manière très expressive, son timbre de voix évoquant parfois un peu Snapcase et Raised Fist.

Si musicalement le groupe cite des influences variées (du hardcore scandinave au hard rock ricain), il y en a surtout une qui se montre particulièrement flagrante pendant ce Lost In Tartarus, c’est Refused. Difficile en effet de ne pas ressentir l’influence de l’instigateur du Shape of Punk to Come durant cet album, rythmiquement comme vocalement (c’est même à s’y méprendre pendant Black Eyes !). Autrement, on reste dans des territoires groovy et rugueux avec des réminiscences de Cancer Bats, JR Ewing, Everytime I Die et de Helmet, à base de riffs simples en apparence mais d’une efficacité à toute épreuve, d’une basse bien lourde et d’un batteur puissant.

Utilisant aussi quelques synthés histoire d’apporter un côté mélodique plus catchy (These Walls Are Coming Down, l’hypnotique Young And Restless), Shevils livre là un album explosif et rageur, le tout marqué par une frénésie constante et un sens du riff abrasif incontestable. Bref, un album plus que remarquable et encore un excellent groupe à suivre du côté des fjords norvégiens !

Offrez-leur un label, merde !

  1. Is This Where We Are At?
  2. Black Eyes
  3. Timelines
  4. Sorely Fucking Provoked
  5. These Walls Are Coming Down
  6. We Walk On Shattered Glass
  7. State Of Regret
  8. Blizzard Beach
  9. Destroy All Villains
  10. Young And Restless

Soundcloud
Facebook
Site

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *