Holy – Seclusion MMXIV

Pas de commentaires      825
Style: fastcore/powerviolenceAnnee de sortie: 2014Label: Adagio 830/Vitriol RecordsProducteur: Francesco Ambrosini

Auteur l’an passé d’un premier long-format destructeur (The Age of Collapse), Holy revient avec un EP 5 titres mêlant toujours hardcore et punk joué à une vitesse supersonique (donc on ne sera pas hors sujet en les taxant de fastcore, powerviolence ou grind).

Les italiens montrent encore une fois leur goût pour la noirceur la plus crue et pour les tempos élevés. Pas de tergiversation, le groupe va droit à l’essentiel et distribue les escalopes (milanaises, cela va de soi) par paquets de cinq: voix aboyée, riffs directs, batterie nerveuse, le tout coulé, en moins de deux minutes en moyenne, dans une benne à ordures bien garnie (la prod cradingue avec force larsens provient de l’enregistrement en salle de répète, donnant le cachet roots collant parfaitement au style).

Holy ne se contente pas d’avoiner dans le vide et varie les plaisirs en balançant aussi quelques ralentissements groovy (In The Dirt, Prisons), ce qui ne fait pourtant pas baisser la tension mise en place par les milanais. Alors certes, ça n’invente pas le fil à couper l’eau chaude, mais ce quintuple coup de fouet fait son effet. Amateurs de Left For Dead et autres Weekend Nachos, Holy vous offre (littéralement, tout comme le reste de sa discographie) votre nouveau shoot de violence sonore !

  1. Ruins
  2. In The Dirt
  3. Blank Stares
  4. Prisons
  5. Captivity

Bandcamp
Facebook

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *