Cathedral Fever – All Pit, No Pendulum

Pas de commentaires      1 114
Style: dark hardcore lourd et chaotiqueAnnee de sortie: 2014Label: autoproduction

Originaire de St-Louis, Missouri, Cathedral Fever est un jeune groupe monté en 2012 par un membre de White Fire (autre groupe fort sympathique au demeurant). All Pit, No Pendulum est le troisième EP du groupe, sept titres d’un hardcore à la fois sombre, lourd et complexe.

Pour ainsi dire, on a l’impression d’avoir un groupe de sludge/doom qui joue du hardcore chaotique. L’évidente influence pour tout groupe du genre est bien entendu Converge, on peut dire qu’elle est là mais celle-ci se mêle à bien d’autres réminiscences telles que Cursed, Enabler, Black Breath ou encore Doomriders. Des influences variées qui marquent la signature sonore de Cathedral Fever dès l’entame de cet EP: Spiders Encircle qui mélange parfaitement groove stoner (grâce à un excellent riff qui tourne, qui s’en va et qui revient) et frénésie chaotique en un peu moins de 2 minutes 30.

Les autres morceaux de cet EP voient leur tempo varier mais jamais leur fureur. Ainsi Black Ark Comet la joue davantage stoner groovy contrasté par le duel vocal livré par les chanteurs (l’un d’eux étant d’ailleurs le batteur). Synthetic Echo s’appuie quant à lui sur du blast et une ambiance encore plus ténébreuse, pour un rendu carrément « blackened crust ». Les trois derniers titres offrent leur lot de chaos et d’énergie sans débander, une sorte de cocktail explosif The Hope Conspiracy/The Banner, histoire de conclure cet excellent EP comme il se doit.

Taillées pour le live, ces sept nouvelles compos de Cathedral Fever, bien que marchant sur les traces de leurs ainés, vont droit au but et font sacrément mal ! Nul doute qu’on réentendra parler d’eux dans un futur proche ! Les amateurs de hardcore chaotique métallisé peuvent se jeter sans crainte sur ce All Pit, No Pendulum, il est en téléchargement gratuit ICI.

  1. Spiders Encircle
  2. Monolothic Rapture
  3. Black Ark Cometh
  4. Synthetic Echo
  5. Oblivion Bed
  6. Cavern of the Rapid Eye
  7. Reprisal at the Dawn of Genesis

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *