Dead Harts – Cult For The Haggard Youth

Pas de commentaires      980
Style: hardcore Annee de sortie: 2014Label: Transcend/Distort

La scène hardcore anglaise n’a semble-t-il jamais été aussi prolifique. De jeunes groupes prometteurs arrivent (The Catharsis, Let’s Talk Daggers entre autres) tandis que d’autres comme Feed The Rhino ou While She Sleeps font déjà partie des confirmations. Un chemin qu’emprunte à son tour Dead Harts avec Cult For The Haggard Youth, second album tout aussi excitant que son prédécesseur.

Deux ans après un fougueux Born Into Rags To Die No Richer sorti dans l’anonymat chez nous, le groupe de Sheffield revient avec un nouvel album dans sa lignée directe. Les influences affichées par le groupe, à savoir The Chariot, Stick To Your Guns et autres Norma Jean ne sont pas là par hasard, Dead Harts applique une fois de plus à la lettre leur recette de riffs hachés parfois rehaussés de breakdowns dévastateurs et d’un chant criard à l’impressionnante férocité.

Si ce type de chant peut lasser sur la longueur d’un album, Dead Harts ne créé jamais ce genre de phénomène grâce à des titres tous plus puissants les uns que les autres mais au traitement très varié: tantôt rock’n roll (Stripptease, Dirty Fingernails), tantôt plus punk (Suicide Cocktail), tantôt axés sur les moshparts (Council Pop) ou sur une ambiance plus sombre (Tar), toujours avec un remarquable sens du chorus de guitare (l’énorme single éponyme).

Ce qui nous donne au final un album aussi frais que nerveux. Dead Harts enfile les uppercuts comme des perles avec une énergie qui ne faiblit jamais (sauf peut-être durant Interlude pt.II, dispensable comme la plupart des interludes dans les albums du genre). Encore un nouveau très bon groupe UK sur lequel garder un œil !

  1. Pit Talk
  2. Concrete Walls
  3. Leech
  4. Cult For The Haggard Youth
  5. Stripptease
  6. Interlude Pt II
  7. Suicide Cocktail
  8. Council Pop
  9. Dirty Fingernails
  10. Tar
  11. Nosebleed

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *