Colombian Necktie – Twilight Upon Us

Pas de commentaires      989
Style: sludgecoreAnnee de sortie: 2014Label: autoproduction

Après avoir produit pas mal de splits (dont un avec les excellents Seizures) et d’EPs, Colombian Necktie sort enfin son premier album. Le groupe de Los Angeles joue du sludgecore à sa guise, direct mais rampant, sale mais groovy.

Stockholm ’73 démarre ce Twilight Upon Us par des riffs massifs et râpeux, la voix arrachée de Scott Werren collant parfaitement à l’ambiance aussi froide que crasseuse. Même si le tempo est souvent bas, le groupe possède une certaine dynamique grâce à de multiples variations rythmiques et des riffs de guitare plutôt mélodiques. Un excellent morceau d’ouverture donnant clairement le ton de cet album.

Car la suite est tout aussi abrasive. De titres mêlant davantage de mélodies à des vocaux quasi black metal dans un esprit rappelant les inoubliables Majority Rule (influence revendiquée et perceptible durant l’énorme mid-tempo Alternate Dimensions ou bien l’accélération assassine pendant Guiding Light) en brûlots davantage postcore à l’ambiance progressive opaque (Drought) en passant des riffs Mastodoniens (Kevin’s Song, titre dédié à un ancien membre du groupe décédé), Colombian Necktie nous entraine sur des terrains divers sans que son identité sonore ne soit gênée par ces multiples influences.

Telle une version actualisée de Will Haven ou du Tombs en mode inconfortable, ce premier album a l’ambiance âpre et agressive de bout en bout possède tout de même quelques phases de respiration bienvenues, desquelles on peut extraire quelques passages mélancoliques, comme quoi les membres de Colombian Necktie ne seraient pas seulement des brutasses. En définitive, Twilight Upon Us est un très bon album qui ravira les amateurs de déluge noisy sur fond de sludge hardcore blackmetallisé…, les amateurs de méchanceté sonore quoi !

  1. Stockholm ’73
  2. Guiding Light
  3. Play The Game
  4. Alternate Dimensions
  5. Weep For The Future
  6. Drought
  7. Sleepwalking
  8. These Three Words
  9. Ready To Burn
  10. Kevin’s Song

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *