Extreme Precautions – I

Pas de commentaires      939
Style: Grindcore électroniqueAnnee de sortie: 2014Label: In ParadisumProducteur: Paul Regimbeau

Que se passe-t-il quand Paul Regimbeau (alias Mondkopf) se met à écouter du Brutal Truth, Napalm Death ou Pig Destroyer en boucle?

Il se métamorphose sans attendre la pleine lune, pour devenir Extreme Precautions. Il livre sous ce pseudonyme un premier album brutal et implacable : 22 minutes, pour 11 titres -sans titre- executés de main de maître.

Evidemment si la musique d’Extreme Precautions est bien plus violente que celle de Mondkopf, on n’ira pas jusqu’à prétendre que la filiation est si surprenante que ça : Mondkopf ne fait pas dans la joliesse et la bonne humeur, son électro ayant depuis Rising Doom ce sérieux goût de souffre et cette dureté qui se trouve évidemment ici magnifiée et poussée à son paroxysme.

On retrouve même certains gimmicks qu’on a entendus récemment sur Hadès, le dernier Mondkopf en date, comme les cuivres ou les passages plus atmosphériques voire ambiant (le final « Untitled 11 »). Et quoi qu’on en dise -heureusement d’ailleurs- malgré le côté implacable de l’album, la mélodie a le bon goût de s’incruster comme il le faut (comme sur le superbe « Untitled 6 » justement).

Parfois assez proche dans l’agression malsaine de ce qu’a pu produire un Aphex Twin avec Come to Daddy, ce I produit en 2 semaines, qui a en outre le grand mérite de savoir qu’en faire trop aurait abouti à saouler l’auditeur (d’où ces 22 petites minutes), est vraiment une belle démonstration de force de la part de Paul Regimbeau. Un artiste torturé dont il y a décidément certainement encore beaucoup à attendre.

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 898 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *