DKH – Total Write-Off

Pas de commentaires      1 271
Style: hardcore/mathcore/sludgecoreAnnee de sortie: 2014Label: autoproduction

DKH (pour Dirty Kinda Hot) est un groupe formé à Brighton en 2007 sévissant depuis au sein de l’underground UK. S’ils définissent leur son comme du sludgecore, les cinq anglais envoient sur Total Write-Off, dernier EP en date sorti en décembre 2014, une musique beaucoup plus chaotique qu’écrasante.

Le son est certes massif mais ce n’est pas vraiment dans une perspective de lourdeur oppressante que DKH s’oriente, non Total Write-Off contient en fait cinq titres baignés d’une frénésie mathcore marquée par un chanteur possédé, des guitares puissantes partant parfois dans des dissonances aigües à la manière des trop méconnus Bad Mask (Iterative Banal-O-Rama) puis il y a ces transitions bruitistes perchées comme si elles étaient assurées par un DJ bourré – qui pourra se lâcher totalement niveau bidouillages sur Hurting The Sleve, conclusion aussi dispensable que bordélique faisant suite à quatre titres aussi barrés que furieusement mélodiques.

Bref, un EP jouissif et sacrément secoué, passant bien vite, appelant à un matraquage de la touche « repeat » (même si à la longue on finira par zapper la dernière plage) et marquant un excitant nouveau départ pour DKH tant il tranche avec ce que les anglais produisaient auparavant. Gardons un œil sur ce poney !

  1. Iterative Banal-O-Rama
  2. The Devil’s Dyke
  3. Lead Balloon
  4. White Spirit
  5. Hurting The Sleve

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *