Leucrota – Demo

Pas de commentaires      938
Style: hardcore/crust/black metal/noiseAnnee de sortie: 2015Label: Sentient Ruin LaboratoriesProducteur: Geoff Saba

Après Abstracter, Sentient Ruin Laboratories nous invite à découvrir sa nouvelle livraison. Originaire de Santa Cruz, Californie, Leucrota est donc un nouveau venu sur la scène hardcore US à tendance crusty-punk craspec avec un peu de black metal dedans et leur première démo fait très mal !

Never Again démarre de manière étrange, d’un arpège lancinant on part soudain dans un punk plus rapide à voix enregistrée dans un magnétophone sur le point de nous lâcher, une voix assez volubile et agressive qui laisse à penser que le vocaliste n’est sûrement pas tout seul dans sa tête. Même chose pour Concealed From The Sun qui laisse trainer ses accords doomy-crust (car le grain est toujours grinçant) avant que le vocaliste ne vienne éructer par-dessus, une première partie cauchemardesque faisant la part belle aux larsens démarrant pourtant sans prévenir à mi-morceau dans d’infernales cavalcades mi-black metal, mi-noise pour 6 minutes chaotiques très éprouvantes.

Après cela, Swell propose un punk hardcore aux riffs plus facilement assimilables, la fureur et la folie n’ont par ailleurs pas été abandonnées par Leucrota qui conclut une nouvelle fois un morceau dans une atmosphère un peu plus malade, entre dissonances et hurlements inhumains de son chanteur. Si ensuite Systematic Violence la joue punk hardcore à leur manière en 2 petites minutes, Rotten Tongue est un morceau de conclusion un peu plus évolutif, contenant moult éléments black metal ainsi qu’une surprenante conclusion atmosphérique.

Leucrota délivre là une démo assez délicate à appréhender au départ, ces vocaux saturés ainsi que l’amalgame de styles tous plus rugueux les uns que les autres – qui plus est traité avec un grain fleurant bon le vide-ordures – ne permettent pas vraiment de rentrer dans l’album aussi facilement que dans une participante de télé-réalité. Mais une fois cette prod assimilée, c’est du tout bon: de la haine pure marinée dans un cocktail de limaille de fer poussiéreuse, d’ordures putrescentes et de chairs en décomposition. Suivez l’odeur !

  1. Never Again
  2. Concealed From The Sun
  3. Swell
  4. Systematic Violence
  5. Rotten Tongue

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *