Nekkral – S/T

Pas de commentaires      1 013
Style: ambient (post) drone black metalAnnee de sortie: 2015Label: Gheea Music

Réunion de membres et ex-membres de groupes (ou ex-groupes) aux univers très variés (Ananda, HKY, Carry The Torch, Aguirre, Denebh, Inmate, Carmina, L’Invention de Morel, Arms Of Ra, Daedalion, Submerge et Les Tigres du Futur, excusez du peu), Nekkral vient de Poitiers et se compose sur cet album de neuf (!) personnes officiant dans une musique à la croisée des genres sombres, quelque part entre post-hardcore, doom, drone et black metal.

Ce premier album éponyme est telle une lente plongée dans des eaux opaques pendant une nuit sans étoile. Car au premier abord, il est délicat de parvenir à distinguer le paysage au travers de ces quatre compos crépusculaires, au sein desquelles des ombres menaçantes obstruent l’espace par un voile l’englobant lentement. Quatre titres telles quatre longues plages sonores dans lesquelles l’auditeur ne peut que se laisser engloutir par cette masse informe rampante, le genre d’album exigeant qui demande du temps avant de dévoiler ses charmes.

Entre accalmies presque célestes et moments de tension extrême, Nekkral jongle habilement avec les atmosphères, passant d’ambiances vaporeuses à des passages plus lourds mais toujours glaciaux, ponctués de tremolos hypnotiques (Circle To End A Pain et ses 19 minutes au compteur). Le chant (ou plutôt les chants, car l’on trouve trois vocalistes différents sur cet album) va et vient, s’intégrant parfaitement au reste, déshumanisé, rauque, presque en retrait, formant finalement un tout avec les ambiances ténébreuses distillées.

Pour son premier album, Nekkral œuvre avec intensité (en dépit de quelques petites longueurs) en déversant ces lourds riffs brumeux dans lesquels l’auditeur (un tantinet averti quand même, l’objet n’étant pas si facile à appréhender) appréciera s’égarer. Les poitevins auront beau se voir accoler les étiquettes de post-hardcore ou post-black metal, ceux-ci tendent à aller voir bien au-delà…

  1. Going To Hell
  2. Pray The Giant
  3. Circle To End A Pain
  4. Outro

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *