Birds In Row / WAITC – Split

Pas de commentaires      1,130
Style: hardcore/screamoAnnee de sortie: 2015Label: Throatruiner RecordsProducteur: Amaury Sauvé

En attendant Personal War, leur prochaine livraison qui sortira chez Deathwish avant la fin de l’année, Birds In Row revient à ses premières amours, Laval: lieu de naissance du groupe, de We Are In The Country (WAITC) qui partage ce split avec eux et puis de Throatruiner, label ami chez qui le trio a sorti ses excellents débuts.

Et de l’eau a coulé sous les ponts depuis ces débuts ! Ces trois nouveaux titres marquent une certaine évolution d’avec You, Me and The Violence. Rares ont été des titres de Birds In Row aussi émotionnels par le passé ! Can’t Leave, Can’t Lie et Can’t Love est un triptyque passionné et passionnant, reposant sur des mélodies très prenantes, vraisemblablement parmi les plus accessibles jamais composées par le groupe mais contenant toujours cette tension à vif. Triple claque.

Vient ensuite le tour de WAITC que je découvre via ce split (enregistré – à Laval – dans le nouveau studio d’Amaury Sauvé, c’est à souligner !) et on note immédiatement cette « patte lavalloise » dans leur hardcore torturé certes, mais plus extrême. Une patte ayant marché dans une flaque opaque cachant quelques clous rouillés: en effet, noirceur et douleur s’offrent une joute dans un chaos renversant saupoudré de rock’n roll frénétique comme il faut (Empty Decade/Saturnism), de violence exacerbée screamo dans l’esprit de Bucket Full Of Teeth contrastée par une seconde partie plus mélodique coupée vraiment trop tôt (Veiled Ax) et de groove ravageur rappelant parfois Since By Man dans ses accès de fureur (Empty Mailbox).

En bref, trois titres de très bonne augure pour Birds In Row en attendant la suite, redonnant un petit coup de peinture fraiche à son hardcore/screamo personnel sans pour autant le dénaturer, et une nouvelle révélation made in Laval: WAITC qui fait bien mal avec ses excellents trois titres. Throatruiner a peut-être un peu baissé la fréquence de ses sorties, le label sait toujours bien s’entourer et conserver son côté « dénicheur de talents », enfin pour le coup, il n’a pas eu à chercher bien loin !

  1. Can’t Leave
  2. Can’t Lie
  3. Can’t Love
  4. Empty Decade/Saturnism
  5. Veiled Ax
  6. Empty Mailbox

Bandcamp

beunz

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *