Church – Unanswered Hymns

Pas de commentaires      1 140
Style: doom/sludgeAnnee de sortie: 2015Label: Battleground Records/Transylvanian TapesProducteur: Patrick Hills

Formée en 2013 du côté de Sacramento, Church (qu’on croise aussi délesté de son « u ») est une jeune formation mélangeant sludge et doom, se réappropriant les codes du genre pour en délivrer une recette bien fraiche (voire glaciale) ponctuée de sonorités 70’s. Unanswered Hymns est le premier 3-titres du groupe, mais trois titres étalés entre 19 et 12 minutes mais dont aucune d’entre elle ne se révèle superflue, et ça c’est très fort !

Dawning et ses 19 minutes lancent cet album via de lents riffs bien gras et pesants desquels s’échappent une voix féminine hantée, venue d’un ange ou d’un démon, on se sait pas vraiment tant le voile vaporeux dans lequel elle gravite parait inquiétant. En tous cas un vrai démon arrive un peu plus tard via des vocaux masculins bien rocailleux qui s’éclipseront bien vite au profit des féminins (qui eux aussi se tairont autour des 10 minutes avant de revenir). Musicalement le titre évolue peu à peu, les plans s’enchainant avec fluidité, le gras glauque laissant ensuite place à des notes plus douces surplombés de notes mélodiques au rendu psyché. Puis la rythmique s’emballe à 16 minutes histoire de nous achever dans un maelstrom surpuissant.

Stargazer suit d’emblée le même genre de rythmique très plombée sauf que la demoiselle au chant nous gratifie de cris déchirés typés black metal (tout aussi convaincants que lorsqu’elle chante). Comme pour le titre d’ouverture, le riffing est lourd mais plutôt propre, on pense pas mal à Thou sur ce point d’ailleurs. Puis il se voit rejoint par ces notes mélodiques marquant une transition dans le morceau (c’est en effet à ce moment-là qu’elle nous remet une tournée de ses vocalises de fantôme), avant un retour de la lourdeur contrebalancée par ces notes psychés (qui se marient parfaitement bien avec ce genre de voix éthérée).

Enfin Offering conclut ce premier album par ce mélange de riffs ultra lourds et toujours cette aura mystérieusement paisible avant d’évoluer vers un paysage malfaisant, la fée s’étant une nouvelle fois transformée en harpie (étant même là secondée par le monstre qu’on avait un peu entendu sur Dawning). L’intensité de ce morceau allant crescendo jusqu’à la désolation par les dissonances, on n’en ressort forcément pas indemne !

Bref, ce Unanswered Hymns est une sacrée claque que tout amateur de doom/sludge se doit de tester ! On sent que Church possède une multitude d’influences mais le mélange proposé se révèle parfaitement équilibré, ces trois morceaux-fleuves fascinent autant qu’ils glacent le sang. Vraisemblablement l’une des meilleures sorties dans le genre cette année !

  1. Dawning
  2. Stargazer
  3. Offering

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *