Vanna – ALT

Pas de commentaires      973
Style: reprises rock/metal (core)Annee de sortie: 2015Label: Pure Noise Records

Nombreux sont les groupes à sortir une petite reprise de derrière les fagots histoire de faire une piste de plus à leurs albums, mais plus rares sont ceux qui consacrent carrément l’intégralité d’un album à ce genre d’exercice. On se rappelle quand même de quelques uns, notamment de l’album The Anatomy Of… de Between The Buried And Me qui s’en sortait à l’époque avec brio. Vanna signe lui un EP avec la même idée, l’originalité (si on peut dire ainsi) vient surtout de l’époque et des styles choisis.

Comme son nom l’indique, ALT s’attaque à la scène rock alternative, celle des 90’s et du début des années 2000, l’âge d’or du neo metal et autre gros rock entre punk et grunge. Pour qui a grandi et a écouté de la musique à cette période, ces cinq titres parlent forcément. Vanna débute donc en reprenant The Beautiful People de Marilyn Manson, une reprise pour laquelle l’optique davantage metalcore du groupe se prête plutôt bien. Cela fonctionne sans porter atteinte à la version du révérend mais ça ne casse pas trois pattes à un canard non plus.

On passe ensuite au tube d’Offspring Self Esteem. Très fidèle à l’originale, cette version diffère seulement par la voix un peu plus éraillée du chanteur et pour la peine, on a presque l’impression d’être de retour au collège avec eux. Suit le cultissime Zero de The Smashing Pumpkins qui pour la peine se voit doté d’une agressivité décuplée, tant dans les vocaux que dans les riffs. La reprise de Got The Life de Korn est particulièrement soignée, tant dans l’ambiance que dans les multiples facettes vocales de Jonathan Davis bien réadaptées et sans trop de singeries.

On termine par un Fuel (Metallica) aux arrangements aussi réussis que sur l’originale et là se pose alors une question: à quoi bon faire des reprises si c’est pour aller aussi près des versions d’origine ? Car pour le coup, seuls les vocaux et la très grosse prod marquent une différence d’avec les groupes repris. Vanna se fait plaisir en rendant hommage à des morceaux dont ils sont fans, ça se sent, et passé le sourire nostalgique de réentendre des titres plus écoutés depuis parfois des années, bah il ne reste plus grand chose car le groupe ne fait presque finalement que les retranscrire sans y apporter une réelle touche personnelle. Un EP qui ne présente donc pas trop d’intérêt mais qui passe tranquillement et qui devrait trouver son public, dans les fans originels de Vanna tout comme dans les jeunes trentenaires souhaitant comparer les versions de leurs chansons préférées compilées sur K7 (c’est quoi ça ?) il y a quelques années.

  1. The Beautiful People
  2. Self Esteem
  3. Zero
  4. Got The Life
  5. Fuel

Bandcamp

beunz

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *