Appollonia – Dull Parade

Pas de commentaires      996
Style: stoner/rock/post-hardcore 90'sAnnee de sortie: 2015Label: autoproductionProducteur: Frank Hueso

Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis ma première rencontre avec les bordelais d’Appollonia, c’était en live à Montpellier en 2007 ou 2008 je ne sais plus, en tous cas peu de temps avant de recevoir leur Among Wolves, premier album d’obédience doom/sludge que j’avais bien apprécié à l’époque. Le groupe a ensuite tracé tranquillement sa route en sortant deux albums (Blank Solstice en 2009 puis Crimson Shades en 2012). Ayant connu quelques mouvements de troupes, un changement de batteur puis un de bassiste juste avant la sortie de ce Dull Parade en fin d’année dernière. Des changements se faisant également ressentir au niveau de l’orientation musicale du groupe, considérablement modifiée depuis ses débuts…

En effet, exit la pesanteur sludge des débuts, Appollonia dernière version c’est un gros post-hardcore bercé au doux son des 90’s mêlé à un feeling stoner bien prenant. On A Bed Of Sulfur lance en effet cet album sur des bases énergiques, le son rond et limpide signé Frank Hueso sert à merveille la musique des bordelais. La voix est, elle, très mélodique, souvent planante, en tous cas très variée, elle confère à cet album un pouvoir accrocheur dingue, que ce soit dans ses accès quasi pop (le refrain de Lights Out/Knives Out) ou via des envolées vocales au rendu quelque part entre Torche et Baroness (Everest).

Appollonia surprend par ses capacités mélodiques, renouvelées à chaque titre qui passe, parfois enrobées d’une surprenante agressivité (To Study Lips) voire tout le contraire un côté posé tout tranquille (l’acoustique Anelace sur lequel on retrouve une voix féminine et une batterie électronique, titre complètement à part mais tout aussi réussi que ceux qui le précèdent).

Finement composé et maitrisé de bout en bout, Dull Parade est, même un an après sa sortie, un très bon album (qui fait « paon ! ») à largement diffuser car, c’est difficile à croire, mais c’est une autoprod ! A suivre et à soutenir !

  1. On A Bed Of Sulfur
  2. Strange Blooms
  3. Lights Out/Knives Out
  4. Ammunitions Please
  5. Everest
  6. Elizaberri
  7. To Study Lips
  8. Anelace
  9. Welsh Rarebit

Bandcamp

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *