Grimes – Art Angels

Pas de commentaires      729
Style: Art PopAnnee de sortie: 2015Label: 4ad

Après un pavé dans la mare balancé en 2012 avec un Visions intriguant (mais pas totalement convaincant pour ma part), Claire Boucher, frêle canadienne d’une petite vingtaine d’années qui se fait appeler Grimes, nous revient cette année avec cet Art Angels qui devrait faire quelque bruit.

La miss ne cache pas son admiration pour les pop stars à la Rihanna & consorts, on devine donc sans mal qu’elle cherche à pénétrer le club fermé des stars AAA qui remplissent les stades et dont les derniers clips affolent Internet à chaque parution.

Pourtant difficile de voir en elle une simple pop star décérébrée en devenir à la Miley Cirus, la folie qu’elle porte en elle colorant sa musique d’une originalité et d’une patte bien à elle. Puisant dans l’imagerie (cf la pochette, par ailleurs plutôt dégueulasse ou le clip de « Flesh Without Blood ») et dans les influences musicales asiatiques (difficile de ne pas saisir l’influence de la K Pop sur plus d’un morceau, et ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’on retrouve sur « Scream » un featuring de la taïwanaise Aristophanes) la canadienne est maligne aussi et sait s’entourer de personnages intéressants comme Janelle Monae, nouvelle reine du R’n’B indé, qu’on retrouve sur un « Venus Fly » réussi à défaut d’être inoubliable.

grimes

« Merde j’ai oublié « Go »… »

Comme une Marina & the Diamonds (à l’époque un peu fofolle de son premier album) qui aurait copulé furieusement avec M.I.A. ou Crystal Castles, on retrouve ce jeu du clair/obscur, du mélodique/du vulgaire, qui ne manquera pas d’en repousser certains (de même que sa voix tirant parfois sur le suraigu), mais qui m’a pour ma part vraiment séduit, l’album de Grimes ne manquant pas de titres accrocheurs et réussis : « Realiti » (qui ne figurera que sur la version cd/digital de l’album et pas sur le vinyle, et on se demande bien pourquoi), « California », le fabuleux « Flesh Without Blood » et beaucoup d’autres. En fait il n’y a guère que la fin de l’album qui ne soit pas aussi réussie (avec un « Butterfly » un peu fade) sans que cela empêche Art Angels d’être (avec le dernier Chvrches) notablement un des albums pop de l’année.

Un petit regret de mon côté qui vient ternir ce chouette tableau : pourquoi ne pas avoir inclus sur cet album l’irrésistible hit « Go » paru en tant que single l’an passé ?

Tracklist :
1. laughing and not being normal
2. California
3. SCREAM (feat. Aristophanes)
4. Flesh without Blood
5. Belly of the Beat
6. Kill V. Maim
7. Artangels
8. Easily
9. Pin
10. REALiTi
11. World Princess Pt. II
12. Venus Fly (feat. Janelle Monáe)
13. Life in the Vivid Dream
14. Butterfly

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 794 articles sur Eklektik.

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *