Svalbard – One Day All This Will End

Pas de commentaires      1 125
Style: (post) hardcore émotionnelAnnee de sortie: 2015Label: Holy Roar Records

Dans le top de tête des jeunes groupes anglais ayant émergé ces dernières années, Svalbard donne enfin une suite à leur excellent EP Gone Tomorrow sorti il y a deux ans et à leurs trois titres parus sur le split avec Pariso. Cette suite s’appelle One Day All This Will End, soient huit nouveaux titres alliant puissance et rage avec une sensibilité faisant la différence.

Une sensibilité provenant d’une part du duel vocal se donnant Serena Cherry et Liam Phelam, se complétant parfaitement et exprimant bien des émotions souvent à fleur d’arrachage de glotte, et d’autre part par les instruments dont leurs utilisateurs évitent bien les écueils du punk hardcore mélodique à la mode en allant chercher des rythmiques plus puissantes ainsi que des mélodies à tremolos plus proches du post-rock (le somptueux « Unrequited » durant lequel Cherry fera entendre son bouleversant chant clair, ou bien « Lily », clôture instrumentale sur les traces d’Explosions In The Sky).

Outre ces moments contenant un peu de douceur, ce premier long-format est une tornade d’ô rage, ô désespoir, le tout avec assez de variations mélodiques et d’énergie pour que l’auditeur reste alerte du début à la fin de l’album. Le groupe originaire de Bristol possède en effet une belle qualité d’écriture, marquant par cette faculté à maitriser les reliefs en proposant des titres plein de moments célestes côtoyant la rage la plus extrême qui soit (« Disparity », « Expect Equal Respect »), évoquant pour l’occasion des groupes tels que Vales ou Circle Takes The Square. Encore une très bonne pioche pour Holy Roar (en même temps, est-ce que ce label a déjà déçu ?) et un groupe à suivre de très près (car en live, ça doit être quelque chose !)

  1. Perspective
  2. Disparity
  3. The Vanishing Point
  4. Expect Equal Respect
  5. Unrequited
  6. The Damage Done
  7. Unnatural Light
  8. Lily

Bandcamp

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *