San Carol – Humain trop Humain

2 Commentaires      489
Style: Rock aux influences kraut et punk Annee de sortie: 2015Label: Gonzaï Records

Bon cette fois j’espère que j’en termine pour de bon avec mes chroniques en retard de 2015… On peut dire que cette foutue année m’aura donné du fil à retordre, avec des découvertes et redécouvertes tardives à la pelle… Je termine donc (ou pas) avec un groupe français qui devrait réussir son incursion de dernière minute dans le top des albums rock de l’année 2015.

C’est dans un univers aux frontières du naïf/enfantin et du rock/punk, que semble se balader en permanence San Carol, la bande originaire d’Angers dirigée par Maxime Dobosz, tête pensante, compositeur et chanteur. Humain trop Humain est leur deuxième album, qui s’éloigne grandement du premier album de Dobosz sorti en novembre 2013 sous le nom San Carol (La Main Invisible). En effet même si Dobosz y revendiquait déjà son esprit « rock », cette première sortie était clairement placée sous le signe de l’électronique. L’électronique, notamment par l’utilisation abondante des synthétiseurs vintage, qui reste d’ailleurs d’actualité sur Humain trop Humain, mais sur lequel les guitares sont cette fois de sortie, avec parfois une coloration plus punk (notamment vocalement) qui vient ajouter du caractère et de la surprise à l’ensemble.

On navigue donc en permanence entre deux eaux, parfois pris dans une sorte de naïveté enfantine (« Le Royaume de Dieu », ou « L’Oeil s’ouvre » et ses 11 minutes planantes) qui rappelle un peu dans l’esprit ce que propose Moodoïd mais en moins barré / niais et en plus rock avec quelques détours vers un shoegaze heureusement pas trop brumeux. A d’autres moments (et c’est d’ailleurs le premier contact avec San Carol sur cet album) on se situe plus dans un rock aux allures punk et foutraque, à ‘image de la triplette d’ouverture de l’album, ultra jouissive, sur laquelle Maxime montre qu’il est capable de chanter dans différents registres (« Harmonie Holistique » est absolument énorme). L’influence kraut reste palpable tout du long, à l’image de « L’Oeil S’ouvre » mais ce morceau planant synthétique reste une parenthèse de 11 minutes idéalement placée au milieu, entre les titres les plus rock ou pop distillés sur les presque 50 minutes que dure l’album.

La variété est donc de mise, et quel que soit le registre visé, San Carol le fait avec un vrai talent, et le plaisir est bien au rendez-vous de ces 9 titres réussis. En clair, ça pue encore le talent par ici, et si vous êtes comme moi passé à côté à sa sortie, je vous invite à poser une ou deux oreilles sur cet Humain trop Humain, qui ne l’est définitivement à aucun moment. Et pour aiguiser votre curiosité, quoi de mieux qu’un petit clip WTF :

Tracklist :
1. Harmonie Holistique 07:28
2. Venture 04:21
3. Cosmicia 04:12
4. Oxyon 777 03:49
5. L’oeil S’ouvre 11:16
6. Invitation A La Vie Intense 03:32
7. Le Graal Ardent 03:32
8. Elan Vital 04:54
9. Le Royaume De Dieu 07:17

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 783 articles sur Eklektik.

2 Commentaires

  1. Equipe Eklektik jonben says:

    C’est une reprise de Get Lucky?

  2. joss says:

    Excellent disque, avec une étonnante maturité. Les compos sont variées mais l’ensemble est cohérent. Bref, un projet à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *