Agoraphobic Nosebleed – Arc

Pas de commentaires      1 121
Style: Agoraphobic nosesludgeAnnee de sortie: 2016Label: Relapse Records

Déjà sept ans qu’Agorapocalypse est sorti, premier album sur lequel apparaissait Kat Katz, demoiselle ayant rejoint les deux autres voix d’Agoraphobic Nosebleed, groupe au statut à part dans le petit monde du grindcore. Si le groupe s’est fait discret depuis (mis à part un split avec Despise You et A Jowful Noise, album de Noël très dispensable – tous deux sortis en 2011), c’est pour mieux revenir cette année avec ce très surprenant Arc.

Et surprenant est bien le mot qu’il faut car si l’on attendait Agoraphobic Nosebleed poursuivre dans son gonzo-grindcore ou partir dans des expérimentations noise, on était loin d’imaginer le groupe s’attaquer au stoner/sludge façon Eyehategod ! Kat mène désormais le jeu avec ses cris furieux caractéristiques tandis que derrière elle, ses compagnons d’armes ont décidé de modérer leur vitesse, faisant vrombir les basses et trainer les guitares dans le caniveau sur des durées vraiment peu communes pour le groupe de Springfield (3 titres pour 27 minutes, il est bien loin le temps d’Altered States Of America et ses cent titres !).

Premier d’une série de quatre EPs, Arc n’offre que trois titres un brin décevants lorsque l’on s’attend à une déflagration comme Agorapocalypse. Pourtant loin d’être mauvais, le sludge vu par Agoraphobic Nosebleed n’offre pas assez de moments forts ni de vraie tension – malgré la puissante interprétation de sa vocaliste (qui nous donne surtout envie de nous replonger dans l’œuvre de son ancien (?) groupe, Salome) – pour rendre cet EP remarquable. Reste un sympathique exercice de style, très loin de leurs terres de prédilection mais ouvrant indéniablement l’appétit en vue des trois autres EPs dont on espère une sortie imminente.

A noter enfin, la surprenante cover, collant particulièrement bien aux intentions doom du groupe, signée par le français Eric Lacombe.

  1. Not A Daughter
  2. Deathbed
  3. Gnaw

Bandcamp

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *