Abstracter/Dark Circles – Split

Pas de commentaires      1 211
Style: crustcore vs. post-blackened-doom-coreAnnee de sortie: 2016Label: Halo Of Flies/Sick Man Getting Sick/Moment Of Collapse/Shove/L'Oeil Du Tigre

Deux visions du sombre et du désespoir sont au menu de ce split réunissant Abstracter, groupe californien de post-doom-machin-sludge-black metal dont j’avais parlé l’an dernier, et Dark Circles, groupe québecois davantage porté sur le crust dont la démo sortie en 2014 avait fait son petit effet.

C’est donc Dark Circles qui lance les hostilités, et en vitesse s’il vous plait ! « Ashen » et « Void » sont en effet expédiés en moins de deux minutes dans un crust/core frénétique conservant ce côté épique (qu’on leur connaissait) via l’ajout de mélodies désespérées à la manière d’un Tragedy ou d’un Martyrdöd. Un aspect que l’on retrouvera même un peu plus développé pendant « Isolate » qui, fort de ses nuances/arpèges/changements de plans se révèle comme LA grosse claque de ce split. Une claque ensuite tempérée par « Epilogue (Quietus) Op. 28 No. 4 », jolie outro nous préparant à une suite n’ayant absolument rien à voir: une bonne grosse dose de saleté se répandant leeentement par l’autre concurrent de ce split.

Car Abstracter prend la suite avec deux titres pour presque vingt minutes de son, deux titres fleuves qui offrent leur lot de gros riffs plombés suivis de riffs black metal plus acérés, le tout dans une ambiance aussi glauque que cauchemardesque (grésillements et dissonances complétant souvent parfaitement le tableau, déjà bien oppressant au préalable). Peu de remous pendant ces deux titres mais un malaise communicatif qui devraient conquérir sans peine les amateurs de Rorcal et Corrupted.

Un très bon split à deux visages bien différents nous est donc offert ici: le crust, le sludge, le black metal font bon ménage avec ces deux groupes qui mériteraient bien d’avoir un peu plus les lumières braquées sur eux (même s’ils ont tendance à les garder éteintes !).

  1. Ashen
  2. Void
  3. Isolate
  4. Epilogue (Quietus) Op. 28 No. 4
  5. Barathrum
  6. Where All Pain Converges

Bandcamp Dark Circles
Bandcamp Abstracter

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *