Slow Bloom – S/T

Pas de commentaires      1 133
Style: post-punk/post-hardcore/noiseAnnee de sortie: 2016Label: autoproduction

Bandcamp et sa version « name your price » continuent de nous abreuver de découvertes parfois franchement excitantes. Slow Bloom en fait partie et n’en est pourtant pas à ses débuts puisque le groupe californien (comprenant des membres de State Faults/ex Brother Bear) avait signé il y a deux ans un premier EP aux trois titres aux confluents du post-hardcore à l’ancienne, d’un peu de post-punk, le tout baigné d’une ambiance noise/grunge. Trois titres repris de cet EP et ajoutés à trois nouveaux autres pour ce nouvel EP, logiquement un poil plus long.

Ce qui frappe d’abord chez Slow Bloom, c’est la puissance dégagée par son chanteur dont la voix prend régulièrement des intonations de Cedric Bixler (At The Drive-In), et ça frappe plutôt fort ! Celui-ci livre en effet une prestation haute en couleur, distillant une pêche incroyable -il est régulièrement secondé par les chœurs (souvent) mélodiques de ses comparses – à la musique du quartet.

Ces six compos composant cet EP sont des modèles d’efficacité et d’énergie. Enrobées d’un son un brin noisy, enregistré maison, histoire de rester authentique, la rage vocale y côtoie des riffs semblant parfois tous cons et des mélodies imparables, ayant un petit goût familier des 90’s, du côté du post-punk (« Final Heaven ») ou de Nirvana (sur pas mal de riffs).

Bref, c’est assez simplement fait, sans prétention aucune et ce pour mieux surprendre au final. Un groupe sur lequel on va garder un œil.

  1. Teeth Marks
  2. Final Heaven
  3. Vermiforms
  4. Phantom Tantrum
  5. Obscura Vision
  6. Deep Space

Bandcamp

beunz
Up Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *