My Iron Lung – Learn To Leave

Pas de commentaires      473
Style: hardcore mélodique/screamo/emoAnnee de sortie: 2016Label: Pure Noise Records

Deux ans après Relief, les californiens de My Iron Lung remettent le couvert avec un nouvel album pile dans la même lignée, mais contenant quelques nouveaux éléments. Donc si vous êtes réfractaire au hardcore allant parfois verser dans le tristounet screamo comme dans les mélodies davantage emo, bah pas de chance pour vous, c’est exactement ce dont on a affaire dans ce Learn To Leave !

Mené par un chanteur assez expressif dont le timbre évoque celui de Jeremy Bolm (Touché Amoré) quand il crie, My Iron Lung distille ici onze nouveaux titres qui évoquent une nouvelle fois tout plein de groupes de cette scène (La Dispute ou encore Defeater) de prime abord. Pourtant cette fois-ci le groupe tend à ouvrir son spectre pour (essayer de) ne plus entrer dans ce jeu des ressemblances. Cela passe notamment par le chant: de multiples passages plus doux, parfois parlés, plus centrés sur une approche emo/indie (avec du chant du genre plutôt plaintif) que sur un continuel larmoiement. On notera d’ailleurs aussi la participation d’une voix féminine à plusieurs reprises comme en fin de « The Same House », « Anchorage » ou encore pendant le morceau-titre, agréable et surprenant, ces choix apportent clairement à la musique de My Iron Lung mais malheureusement, une fois encore impossible de ne pas « penser à… » à l’écoute de ce Learn To Leave (notamment à Balance And Composure ou à Citizen sur les passages les plus softs).

Et pourtant la version 2016 de My Iron Lung est renouvelée, davantage concentrée sur des mélodies catchy (le mot est lâché, écoutez voir « Mend » pour vous en convaincre) que sur la douleur, ce en dépit d’une fragilité vocale plutôt convaincante. Bien que toujours sous influences, My Iron Lung livre un nouvel album honnête et blindé d’émotions qui devrait trouver son public chez les fans de hardcore (très) mélodique pas trop torturé.

  1. In Hiding
  2. Learn To Leave
  3. Damage
  4. The Same House
  5. Somnium
  6. A Reason To Worry
  7. Mend
  8. Sleep Cycle Blues
  9. When Tragedy Strikes
  10. Anchorage
  11. Certainty

Bandcamp

beunz

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *