Emma Ruth Rundle – Marked For Death

Pas de commentaires      1 103
Style: dark folk/popAnnee de sortie: 2016Label: Sargent House

(Re)connue pour ses participations en tant que guitariste chez Red Sparowes, chanteuse/guitariste chez Marriages et The Nocturnes, Emma Ruth Rundle officie aussi en solo. Marked For Death, sa seconde livraison full-length après Some Heavy Ocean (2014) nous montre combien sa musique, même imprégnée d’influences post-rock/shoegaze de ses (anciens) groupes, s’en démarque pourtant en s’inscrivant davantage dans une folk mélancolique prenant parfois des airs gothiques…

Sur une thématique globale d’amour contrarié et de difficultés relationnelles, la demoiselle pose là huit nouveaux titres bien tristes aux mélodies poignantes. La guitare, le plus souvent subtile, n’hésite pas à retourner vers ses anciennes habitudes shoegaze, la preuve dès le morceau-titre ouvrant cet album avec fragilité (avec violoncelle discret) mais avec un puissant refrain au delay envoûtant. Un superbe titre introductif qui n’augure pourtant pas de la suite, l’incroyable « Protection » s’inscrit comme le titre le plus contrasté grâce à une belle présence de la distorsion, donnant une lourdeur supplémentaire à sa musique, déjà préalablement bien sombre. Vocalement, on retrouve chez Rundle des airs de Tori Amos ou de PJ Harvey mais celle-ci dégage un truc différent, une intensité émotionnelle à part.

Les titres suivants poursuivent dans cette ambivalence de mélodies touchantes sur fond d’atmosphère déprimante, tenue par de subtils arrangements davantage en retenue (le superbe « Medusa »), parfois un peu plus tendus comme sur « So, Come » qui voit le retour de la disto. La réverb trouve une place prépondérante dans l’univers d’Emma Ruth, englobant (plus ou moins discrètement) l’atmosphère d’une aura fantomatique sur laquelle sa voix se greffe naturellement, souvent via des refrains aussi « faciles » que renversants (« Furious Angel »). Accompagnée de sa seule guitare aux accords plutôt sales, « Real Big Sky » termine le voyage sur une note plus tragique, la voix d’Emma nous achevant par sa sensibilité.

Pris dans un écrin de noirceur, Marked For Death n’est pourtant pas avare en moments lumineux. Emma Ruth Rundle signe là un nouvel album empreint d’une aura unique, fragile mais sensuelle. Une superbe découverte à voir en live au prochain Roadburn pour ceux qui auront la chance d’y être.

  1. Marked For Death
  2. Protection
  3. Medusa
  4. Hand Of God
  5. Heaven
  6. So, Come
  7. Furious Angel
  8. Real Big Sky

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *