Interview Trash Boat

Pas de commentaires      792
Style: pop punkAnnee de sortie: 2016Label: Hopeless Records

Interview de Tobi Duncan (chant) réalisée le 29 Novembre 2016 à Prague.

Trash-Boat-band-2016

1. Salut Tobi, comment se passe la tournée avec Vanna et Beartooth jusqu’à présent ? Contents d’avoir été embarqués par ces groupes ?
Tobi (chant): C’est une tournée fatigante mais tout se passe vraiment très bien ! On est fans de Vanna et de Beartooth depuis des années donc on a sauté sur l’occasion quand on a su qu’ils cherchaient un groupe pour tourner avec eux. On a pour l’instant vu pas mal de pays et on a déjà quelques anecdotes sympas comme quand on a dû prendre le ferry pour jouer en Finlande par exemple. On découvre les grosses tournées donc comme je l’ai déjà dit, la fatigue commence déjà à se faire un peu ressentir, notamment quand c’est ton tour de conduire le van. Enfin, on l’oublie sur scène !

2. Tu peux nous présenter Trash Boat ?
T: Le groupe s’est formé en 2014 dans le sud-est de l’Angleterre mais sans moi, j’ai rejoint un peu plus tard. J’étais à l’époque dans des projets plus nerveux, carrément deathcore même. Puis des trucs emo aussi. On ne cherche pas à se placer dans une scène spécifique donc l’appellation pop-punk est un peu réductrice. On en a des éléments mais pas que. Prends un groupe comme The Story So Far, ces mecs sont affiliés pop-punk alors que leur son est beaucoup plus riche, c’est dans cette optique qu’on joue.

3. Au niveau de la scène, quels sont les retour du public par rapport à vos prestations ? Vous jouez une musique assez éloignée des têtes d’affiche !
T: C’est clair, on s’attendait à se prendre quelques bides mais jusqu’à maintenant on n’en a eu aucun ! Faut croire que le public de Vanna et Beartooth est très ouvert, du coup ça fait très plaisir, on multiplie les rencontres avec les fans, on vend du merch. On est assez surpris mais ravis au final. Après c’est sûr que mettre un groupe de pop-punk avec des groupes plus « metal » était risqué, on a décidé de relever le défi, on aurait eu tort de ne pas l’avoir fait !

4. Vous avez sorti en juin (2016) votre premier album chez Hopeless Records, comment s’est déroulé le deal avec eux ? Sinon les retours sur l’album ont été bons ?
T: Majoritairement bons oui, quasiment aussi bons que ceux qu’on a après nos concerts ! Sinon c’est notre seconde sortie sur Hopeless après notre EP « Brainwork ». Les mecs du label avaient écouté notre premier EP, ils nous ont contacté et comme le deal était bon, on a pas refusé l’opportunité ! C’est aussi principalement grâce à eux qu’on est sur cette tournée ! Bref, que du positif !

5. Au niveau du processus d’écriture, comment ça se passe chez Trash Boat ? Aussi, vous avez des inspirations spécifiques ?
T: On n’a pas de processus particulier, chaque membre du groupe apporte sa pierre à l’édifice, en trouvant un riff cool, qu’il partage et chacun enrichit ça. Pour mon écriture, je m’intéresse à énormément de domaines mais, ma réponse va paraître bateau mais c’est la vie de tous les jours qui m’inspire, je suis dans une optique « écriture catharsis », j’ai toujours fonctionné comme ça et je peux voir que ça touche de plus en plus de gens, c’est une vraie motivation du coup.

6. Quel est ton top 3 « groupes ultimes » ?
T: Vu la musique qu’on joue ça va peut-être sonner bizarre mais je vais placer Have Heart et Verse sur les deux premières marches, deux groupes vraiment très importants pour moi. Sur la troisième je vais y mettre Rage Against The Machine, c’est en grande partie grâce à eux que je suis dans le monde de la musique.

7. Merci pour tes réponses et pour ton temps, je te laisse le mot de la fin…

T: Merci à toi, on espère vraiment que le reste de la tournée se passera aussi bien qu’elle n’a débuté. N’ayez pas peur de notre étiquette « pop-punk » et venez nous voir en live, on a les moyens de vous faire passer un bon moment !

Merci à Tobi Duncan et à Tom, manager de Trash Boat.

beunz

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *