Kratornas – Devoured By Damnation

Pas de commentaires      1 440
Style: black/thrash/grindcoreAnnee de sortie: 2016Label: Grathila Records

Originaire des Philippines et exilé au Canada, Kratornas n’est pas un nouveau venu puisque le projet est actif depuis 1995 (et même depuis 1991 sous le nom Zamora, nom de sa tête pensante renommée Zachariah). Zachariah était donc jusqu’alors seul aux commandes du vaisseau Kratornas avant d’être rejoint cette année par un batteur nommé GB Guzzarin. Voilà pour les présentations, passons maintenant au contenu. Que ce soit par son titre ou sa cover, pas de mystère, Kratornas est en plein dans le metal extrême bien bas du ciboulot, contenant notamment du black metal, du thrash et du grindcore.

Devoured By Damnation est une plongée dans un vortex infernal qui se base sur un black metal blasphématoire aussi furieux que chaotique, blindé de descentes de manche stridentes, le tout sur une rythmique essentiellement blastée (histoire de bien justifier l’étiquette grindcore). Agrémenté d’un son très cru et crade (mais parfait pour le style pratiqué), le black metal « thrashigrindisant » du duo emprisonne l’auditeur dans une sauvagerie nihiliste, puissante mais aussi assez éreintante vu la complexité et l’agression (constantes et in your face).

Les dix titres de ce troisième album (seulement, mais Kratornas a de multiples splits, démos et compilations à son actif) sont autant de monstruosités dévastatrices, primitives et acérées comme les dents du joyeux démon ornant sa délicieuse cover. Une plongée en enfer aussi vicieuse que douloureuse, avec des bisous de Satan en option.

  1. Spit On God
  2. Dead Burning Christ
  3. Archangels Of Destruction
  4. Deluge After Massacre
  5. Blood Of The Devil
  6. Evil Is Reborn
  7. Devoured By Damnation
  8. Cadavers Of Gods
  9. Huios Diabolus
  10. World Within Demons

Bandcamp

beunz
Up Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *