Scalper – Cuts

Pas de commentaires      1 456
Style: dark hip hopAnnee de sortie: 2016Label: Quixote Music

Autrefois connu sous le pseudo MC Nad (ou Nad tout court) dans le groupe de hip hop/world britannique Fun-Da-Mental, Scalper a décidé de poursuivre l’aventure en solo sous ce patronyme, réalisant trois EPs. Il décide en 2007 de s’expatrier en Nouvelle-Zélande où il devient musicalement plus actif, réalisant trois albums: Flesh & Bones (2010), Butchers Bakers (2012) et The Emperor’s Clothes (2015), passés inaperçu chez nous. Cuts est donc une sélection de titres tirés de ces trois albums, nous introduisant à l’univers hip hop sombre du gaillard.

Cette compilation démarre par un titre ne figurant pas sur ces albums, « Trojan Horses » étant un single sorti en décembre 2016. De quoi se rendre compte que Scalper poursuit son bonhomme de chemin dans cet univers singulier, mené ici par un piano entêtant sur lequel le MC vient déclamer son texte de manière sobre, presque chuchotée. La puissance dégagée par les arrangements (avec guitare et violon dans le paysage) rendent cette entame vraiment poignante. On passe ensuite aux deux titres tirés de Flesh & Bones, « Black Glory » et « Necessary Evil » comprennent des instrus plus modernes, on retient surtout les arrangements du second (avec des samples de voix orientales) et le refrain, aussi la voix de Scalper étant un peu plus « nerveuse », donnant une nouvelle dynamique à sa musique.

Vient le tour de « Scars » et « Cakes In The Windows », deux extraits de Butchers Bakers. « Scars » nous ramène vers le côté sombre de Scalper, avec son instru hypnotique (avec une guitare à la mélodie prenante surplombant le tout). Même effet pour « Cakes In The Windows » dont la répétition du refrain « Deep in the belly of the beast » accolé à une rythmique menaçante, nous plonge dans un inconfort dans lequel on se plait paradoxalement à revenir ! Enfin, deux titres tirés de The Emperor’s Clothes terminent cette compile, d’abord « Lullaby », titre sur lequel la douce voix de Claire Duncan vient apporter une nouvelle sensibilité à la musique de Scalper, puis « D.N.A » qui termine cet album par une ambiance « classique » pour le musicien: sombre, lancinante et hypnotique.

Ce Cuts permet donc la découverte d’un musicien à part, composant seul la majorité de ses morceaux. Le hip hop de Scalper semble se placer dans une démarche introspective, aidée par une atmosphère froide et des lyrics allant parfaitement avec. Mais il s’agit là finalement d’une courte mise en bouche, le reste de la discographie (écoutable sur son Bandcamp) valant aussi le détour !

  1. Trojan Horses
  2. Black Glory
  3. Necessary Evil
  4. Scars
  5. Cakes In The Windows
  6. Lullaby
  7. D.N.A

Bandcamp

beunz
Up Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *