From The Wolves – Nightmares

Pas de commentaires      1 319
Style: metalcore Annee de sortie: 2016Label: autoproductionProducteur: Rob Kukla

*New Friend Request!* « Oh cool, une demande d’ajout d’un groupe inconnu qui joue du metalcore ! From The Wolves… Ok, ça vient du Canada et ça m’a l’air de sonner pas mal leur petit EP 3-titres, je les mettrai peut-être dans mon top 8 à côté des autres groupes de metalcore du moment pour leur faire un peu de pub ! »

Cette situation totalement fictive aurait pu arriver entre 2003 et 2007, lorsque Myspace était LE site en vogue avant que Facebook ne lui pique sa place, quand d’innombrables groupes s’en servaient comme support promo en « requestant » à tout va afin de conquérir quelques nouveaux fans, parmi ces groupes un nombre incalculable de groupes de metalcore. Mais voilà, nous sommes aujourd’hui plus d’une décennie plus tard, Myspace est mort (ou presque) et la scène metalcore qui pullulait à l’époque a du mal à compter ses survivants, la majorité des fans, comme des groupes du genre, étant passée à autre chose aujourd’hui.

Et c’est donc là que débarque From The Wolves et son Nightmares, troisième sortie après une démo et un autre EP. Pourquoi Myspace donc ? Et bien parce que ce groupe de Calgary nous sort là trois compos qui auraient pu sortir à l’époque, et peut-être bien marcher ! Un metalcore burné, non avare en moshparts, en chorus de guitares assez mélodiques (l’entraînant « Calloused »), le tout surplombé d’un chant hargneux typique (assez efficace et qui a la bonne idée de ne jamais partir dans des voix claires prévisibles sur les refrains), voilà la recette pas du tout originale du groupe mais assez solide pour faire passer un bon moment aux amateurs du genre (surtout que trois titres, ça passe assez vite !).

Tout ça a certes été rabâché depuis des années, mais le côté nostalgique des débuts du metalcore rend cet EP un peu plus intéressant qu’il n’en a l’air au premier abord. Sensiblement proche de la scène allemande, des débuts de Caliban (instrumentalement) mais surtout de A Traitor Like Judas (période… Nightmare Inc, coïncidence ?) – deux groupes qui ont d’ailleurs bien perdu leur âme en collant plein de chant clair sirupeux depuis -, Nightmares fera plaisir aux fans de cette première vague de metalcore engendrée par internet. Le revival fonctionnant dans de nombreux styles, pourquoi pas celui-ci ?

  1. Wolves Blood
  2. Stay Dead
  3. Calloused

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *