Future Faces – Revolt

1 Commentaire      1 199
Style: post-punk/coldwaveAnnee de sortie: 2017Label: Throatruiner RecordsProducteur: Vincent Hanggi

Composé de membres de groupes suisses plutôt très bons dans leurs genres – Equus et Elizabeth – , Future Faces ne donne pourtant pas du tout dans les mêmes sonorités. Aucune trace de hardcore ou de paysages à ambiances cinématographiques à l’horizon, ce jeune trio formé en 2015 s’attaque à un genre connaissant un important revival ces derniers temps: le post-punk.

J’ai récemment parlé du dernier album de Hundredth, étant lui aussi parti dans ce délire, Future Faces prend pourtant une direction diamétralement opposée par rapport à celle des américains. Si ces derniers en exploraient une facette très mélodique et planante, les helvètes vont dans des contrées plus froides et cliniques, davantage marquée par un mix post-punk/coldwave respectant ses origines.

« Embraces » confirme d’entrée de jeu par un habile duo basse/batterie jouant sur l’hypnotique tandis que la guitare complète parcimonieusement le tableau par des notes plutôt répétitives mais totalement immersives. Ces dernières sont d’ailleurs baignées dans la réverb tout comme les vocaux, sobres et classes à la fois.

Un aspect quasi « goth » qui ne quittera pas cet EP tant il semble diffuser une épaisse fumée noire venant lentement imprégner l’atmosphère, la dépression guette ! Les trois autres titres ont beau se baser sur un modèle assez similaire de prime abord, les subtilités se dévoilent peu à peu, avec des émotions renouvelées pendant un titre comme « January » où la voix semble soudain autant s’élever que les instruments de ses comparses, comme si un chemin vers la lumière pouvait s’entrevoir.

S’entrevoir seulement car c’est bien la pénombre qui l’emporte sur ce Revolt, premier effort prometteur à l’envoûtant parfum des 80’s. Une revisite du genre pris dans un écrin doom, de quoi vous refroidir en cas de grosse chaleur !

  1. Embraces
  2. Structures
  3. Columns
  4. January

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Commentaire

  1. RBD says:

    Tiens, cela fait plaisir de lire ça ! C’est mon dernier achat et je ne peux que confirmer les termes de cette chronique. Cet EP est très prometteur et offre déjà quatre longs et très bons titres… Un EP de 25 minutes, l’équivalent d’un bon gros album de Grindcore, comme quoi le format est très relatif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *