Hundredth – Rare

Pas de commentaires      974
Style: shoegaze/post-punkAnnee de sortie: 2017Label: Hopeless Records

Se remettre en question quand on est un groupe est quelque chose qui arrive. Cela entraîne parfois des changements de membres, voire de nom ou encore de style. Ce dernier cas est toutefois un peu plus rare, et coïncidence, c’est justement le titre du nouvel album de Hundredth qui a pris une étonnante décision: quitter le monde du hardcore mélodique au profit d’un revival post-punk/shoegaze. De quoi bien calmer les kids dans le pit !

A la surprise générale, le groupe de Caroline du Sud a donc troqué ses nerfs contre une reverb inspirée par l’âge d’or du shoegaze. Dès les premières mesures de « Vertigo », on reconnait directement leurs nouvelles influences, de My Bloody Valentine à Slowdive, peut-être aussi des groupes plus récents comme Cheatahs dont Hundredth partage désormais les envies mélodiques.

L’adaptation à ce nouveau son est assez rapide, Rare se révèlant particulièrement prenant, les mélodies étant soignées et particulièrement accrocheuses. A l’image de titres entêtants comme « Neurotic » (single tellement évident), « Hole » ou encore « Down », on a l’impression que Hundredth est un groupe ayant passé toute sa carrière dans ce style, en livrant une formule très accessible. Le passé hardcore réapparaît toutefois par moment, pendant « Disarray » par exemple, contenant une rythmique beaucoup plus musclée.

Rare est au final un album qui divisera les fans du groupe mais qui pourrait les aider à s’ouvrir à un style qu’ils ne connaissent pas forcément. Maintenant, est-ce que Hundredth va conserver cette ligne ou bien revenir à ses premières amours dans un prochain album ? On verra bien. En tous cas, pour l’amateur du genre, ce Rare se révèle un exercice de style peut-être un brin facile mais qui ne fait en aucun cas offense aux genres dont il s’inspire désormais. Très plaisant…

  1. Vertigo
  2. Neurotic
  3. White Squall
  4. Hole
  5. Suffer
  6. Disarray
  7. Down
  8. Grey
  9. Shy Vain
  10. Chandelier
  11. Youth
  12. Departure
beunz

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *