Nil Miserans – S/T

Pas de commentaires      671
Style: black/death atmosphériqueAnnee de sortie: 2016Label: autoproduction

Formé en 2014 du côté de Bruges par des membres de groupes locaux (Omerta, Rafflesia, Thurisaz, All Above Hate), Nil Miserans a choisi de mélanger black et death metal en plongeant ces styles dans une atmosphère sombre, souvent symphonique, le tout sous forme d’un concept-album ayant pour thématique la mythologie grecque.

Nil Miserans propose sur son premier album huit titres (dont deux courts interludes atmosphériques) alliant variété, densité et intensité, sans trop partir dans les effets trop pompeux ou faussement grandiloquents (les cors pendant « Arise, Lord Of The Lifeless » donnent une dimension martiale à la musique du groupe, mais sans en abuser). Non, les belges parviennent ici à constamment jouer sur les contrastes, gérant les moments brutaux et les ambiances plus paisibles sans qu’aucune impression de déséquilibre n’apparaisse. Le groupe a ici su se réapproprier une recette risquée (le côté sympho pouvant facilement apparaître cheap, ce qui n’est pas le cas ici) et plus trop à la mode (du coup, il y a un agréable petit côté nostalgique qui s’amène).

Un court premier album qui s’écoute très facilement, et d’un bloc ! Précis, mélodiques et incisifs, ces musiciens hors pairs racontent le funeste destin d’un homme au travers de fameuses étapes de la mythologie grecque. Une puissante carte de visite qui ne devrait pas laisser indifférents les amateurs de Dark Funeral, Septic Flesh ou de Vesania.

  1. …of Love And Death
  2. The Crossing
  3. Styx
  4. Facing The Shores Of Hades
  5. Hall Of Judgment
  6. The Escape
  7. The Curse Of The Erinyes
  8. Arise, Lord Of The Lifeless

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *