Protosequence – Biophagous

Pas de commentaires      837
Style: deathcore techniqueAnnee de sortie: 2017Label: autoproduction

Technique et brutalité font parfois bon ménage. Inscrit dans la lignée de groupes comme Abiotic, The Shoenberg Automaton, Archspire ou des débuts de The Faceless ou de Fallujah, Protosequence est de ces groupes qui aiment faire cohabiter riffs mastocs, leads mélodico-complexes et vocaux bien imposants, une recette bien connue que le groupe d’Edmonton (Canada) lie avec quelques apartés plus paisibles, voire aériens.

Faisant suite à Schizophrene, premier EP sorti l’an dernier, Biophagous propose quatre titres particulièrement versatiles. Les cinq gaillards ont compris que jouer du metal technique peut vite devenir rébarbatif si l’on y ajoute pas un certain feeling, c’est chose faite via de nombreux passages plus mélodiques parsemant ces nouvelles compos. Des mélodies distillées par un guitariste lead très en verve, guidant ses comparses dans des sentiers un brin chaotiques mais toujours très lumineux (notamment pendant le superbe « Shepherd », titre le plus facilement assimilable). Derrière lui et l’impressionnant vocaliste, la session rythmique oscille entre riffs djent, incartades prog et groove marqué par son imprévisibilité.

Le format EP est certainement le meilleur des formats pour ce genre de musique ayant la faculté de refiler une bonne migraine en écoute prolongée. Car malgré les mélodies très présentes et une qualité de composition impressionnant, on est dans un style chaud à encaisser. Bref, Biophagous, aussi dense qu’il soit dans ses transitions et ses riffs pouvant parfois apparaître comme sans queue ni tête, est une très bonne découverte.

  1. Parasitic
  2. DFL
  3. Shepherd
  4. The Hate Subsides

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *