Nightstop – Dancing Killer

Pas de commentaires      549
Style: synthwaveAnnee de sortie: 2017Label: Inverse Records

Synthwave, retrowave, vaporwave et autres trucs à vagues ont la cote ces dernières années. Un style musical d’ailleurs mené par des frenchies tels que Carpenter Brut ou Perturbator (mais si vous suivez nos pages, vous aurez déjà pu vous en rendre compte par les chroniques de mon confrère Krakoukass). Depuis 2013, le finlandais Nightstop officie lui aussi dans le même registre, influencé par les films des années 80 (cyberpunk majoritairement), les jeux vidéos de la même époque et les jolies filles à gros… grande chevelure (!). Des éléments visuels (ou à imaginer) plutôt familiers pour le style.

Clairement conçu pour des virées nocturnes en bagnole dans des quartiers chauds US, Dancing Killer ne propose pas grand chose de nouveau dans le style si ce n’est une présence assez prononcée du saxophone. Une originalité présente sur « Flesh » ou « Back Alley Business » par exemple, donnant un cachet old-school sexy pas dégueu, un peu désuet, et évoquant les séquences érotiques des téléfilms « Hollywood Night » (rappelez-vous les deuxièmes parties de soirée du samedi sur TF1 dans les années 90). Bref une musique qui paraît cheap au premier abord mais qui fait légèrement frétiller (le sexy « Ghoul »).

Moins dansants que ne peuvent l’être ceux de Carpenter Brut, les dix titres de ce Dancing Killer s’inscrivent plus dans la lignée d’un Lazerhawk (dernière période) avec des mélodies assez lentes sur des rythmes peu enlevés, se basant essentiellement sur l’atmosphère (assez sombre mine de rien) nostalgico-sexuelle. Malgré quelques longueurs et de passages qui auraient mérité d’exploser, on se laisse porter tranquillement par ces mélodies peinardes sorties tout droit de 1989. Peut-être pas aussi marquant que les leaders du genre, Nightstop signe toutefois un album honnête et hautement appréciable.

  1. Flesh
  2. Dancing Killer
  3. Erotic Encounter
  4. The Cage
  5. Back Alley Business
  6. Ghoul
  7. Beast Within
  8. Backseat Lover
  9. Touch Of Her Knife
  10. Under A Killing Moon

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *