Virgil – Initium

Pas de commentaires      134
Style: deathcoreAnnee de sortie: 2017Label: M & O Music

Le deathcore a-t-il tout dit ? Y a-t’il encore un intérêt à jouer du deathcore ? Deux questions que j’ai eu tendance à me poser ces dernières années tant le genre m’a paru tourner en rond. Puis voilà qu’on m’a proposé le premier EP de Virgil, jeune formation nordiste (débutée en 2016) dont le name-dropping de promo « Pour les fans de Thy Art Is Murder, Behemoth et The Black Dahlia Murder » (soient trois groupes assez différents les uns des autres) m’a incité à tenter l’écoute.

Et à raison, car cet EP évite toutes les évidences deathcore-qui-font-breebree-sur-des-breakdowns-de-la-mort. En effet, le panel d’influences étant assez ouvert, la musique de Virgil, pourtant très balisée, se révèle habitée d’une atmosphère assez lourde. Bien contrastés par de nombreuses mélodies, les trois titres (« Initium » étant une intro) de cet EP sont tous très volubiles, non avares en rythmiques pesantes (« Sanctuary » dont l’aura est majoritairement black metal) ou en variations à la redoutable efficacité (« Fall From Grace », où le côté The Black Dahlia Murder ressort le plus, et bien plus tant le champ est ici ouvert).

Ce premier EP est court mais contient déjà de solides bases et d’indéniables qualités (autant instrumentales que vocales), ce qui est rare pour un groupe aussi jeune. Finalement, le deathcore a semble-t-il encore des choses à dire, Virgil donne en tous cas l’impression de pouvoir le renouveler avec sa fraîcheur. A voir dans un futur proche si les promesses affichées ici seront tenues.

  1. Initium
  2. Plague
  3. Fall From Grace
  4. Sanctuary

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *