Bilan 2017 – Krakoukass

1 Commentaire      1 108
Annee de sortie: 2017

Année 2017 riche blabla, toujours plus de nouveautés blabla, on n’a pas encore fini de découvrir certains albums de 2017 blabla…

Les 3 albums de l’année

Sikth – The Future in Whose Eyes ? : Après une première écoute qui m’a bizarrement laissé sur ma faim, le déclic a finalement eu lieu et l’évidence s’est imposée alors que les écoutes se sont multipliées. Les anglais, même sans Justin Hill, ont sorti cette année leur meilleur album à la fois catchy, technique et puissant.

Manchester Orchestra – A Black Mile to the Surface : Tout simplement le plus bel album de l’année, à la fois mélodique, profond mais capable aussi de s’animer et de montrer les muscles. De loin, le meilleur album non metal de l’année pour moi.

Venenum – Trance of Death : Une claque de death metal progressif qui confirme le coup d’éclat du premier EP. Le groupe rejoint Morbus Chron (RIP) et Tribulation, dans cette vague de groupes de death metal qui ont choisi de s’éloigner des poncifs du genre et de donner des couleurs à leur musique.

Les autres albums de l’année (par ordre alphabétique)

10 Years – (How to Live) As Ghosts
Le meilleur album de néo-métal de l’année.
Arch Enemy – Will to Power
Je n’en attendais rien et pourtant, contrairement à ce que beaucoup disent (sans l’avoir écouté?), cet album est très bon.
Asking Alexandria – Asking Alexandria
Eh ouais… Un bon album fast food parfait pour la bagnole.
Bad Sign – Live & Learn
Mélodique et bien gavé en riffs de bûcherons.
Body Count – Bloodlust
Un come-back de folie et la bande à Ice-T signe son meilleur album à mon sens!
Converge – The Dusk in Us
Les patrons restent les patrons, même si cet album est peut-être un poil moins bon que le précédent.
Danger – 太鼓
Facilement le meilleur album de synthwave de l’année, il faut dire aussi que Carpenter Brut et Perturbator n’ont pas sorti d’album longue durée cette année…
Dead Season – Prophecies
R.I.P. Warrel Dane… Mais la relève de Nevermore est là et elle est française!
Diablerie – The Catalyst Vol I.
16 ans d’attente mais le successeur de Seraphyde est là et l’attente en valait la peine.
Endur – American Parasite
Le petit guilty pleasure de l’année…
Fleshkiller – Awaken
Un monstre d’album, la quasi suite naturelle du dernier album d’Extol en date.
Frailty– Ways of the Dead
Il n’y a pas que Sulphur Aeon qui puisse admirablement jouer du death metal lovecraftien et épique en diable.
Franck Carter & the Rattlesnakes – Modern Ruin
Je n’avais pas spécialement écouté la musique de l’ancien chanteur de Gallows jusqu’ici, mais ce deuxième album vaut vraiment le détour.
Grave Pleasures – Motherblood
Beastmilk est mort et tant mieux, puisque ce premier album de Grave Pleasures enterre sans mal le piètre deuxième effort de Beastmilk…
HO99O9 – United States of Horror
Un album de hip-hop qui croise le fer avec le punk, pour un résultat remarquable.
Jessica93 – Guilty Species
Non le phénomène Jessica93 n’est pas un simple feu de paille et encore moins une imposture, et ce 3ème album excellent du début à la fin est là pour le confirmer.
Leprous – Malina
5ème album du groupe, et les structures sont peut-être plus simples mais le résultat est toujours aussi personnel et excellent.
Major Parkinson – Blackbox
Une merveille d’originalité et de beauté.
Mastodon – Emperor of Sand
Mastodon redresse la barre de la plus belle des manières après un millesime 2014 un peu décevant.
Mutoid Man – War Moans
Une tuerie encore plus irrésistible que le premier album qui était pourtant déjà très bon.
Quicksand – Interiors
Le come-back de l’année (désolé At the Drive-in). Superbe.
Run the Jewels – RTJ3
Ce 3ème album, le meilleur de la trilogie, m’a aussi permis de réhabiliter le très bon 2ème album. De loin ma formation préférée en hip-hop.
Septicflesh – Codex Omega
On a beau connaître la recette par cœur, ça fonctionne toujours à plein. Codex Omega est un excellent cru de plus à rajouter à l’actif des grecs.
Steven Wilson – To the Bone
Encore un coup de maître pour Steven Wilson avec une approche un peu plus pop mais toujours aussi classieuse.
Sun of the Sleepless – To the Elements
Excellent album de black/dark metal, hommage de qualité aux anciens, signé Schwadorf.
Ulver – The Assassination of Julius Caesar
Ulver ne fait jamais comme les autres, même quand il fait de la pop comme les autres…
Voyager – Ghost Mile
Il aura fallu attendre 2017 pour que je me penche sur ce groupe formidable qui a sorti cette année son meilleur album.
Wolf Alice – Visions of a Life
Ecouté trop rapidement puis laissé de côté à sa sortie, ce disque varié et réussi méritait beaucoup plus d’attention.

En bonus (ajoutés au Top sur le fil)

Sepultura – Machine Messiah
De loin le meilleur album de Sepultura que j’ai écouté depuis Roots tout simplement, malgré une pochette un peu kitsch.
The Erkonauts – I Shall Forgive
Très bon album de metal punky et foutraque avec des ex Sybreed dedans.

Les flops de l’année

QOTSA – Villains : Pour moi rien de moins que le moins bon album du groupe depuis un moment… Peu d’inspiration et aucun titre vraiment marquant. Déception donc, après l’excellent …Like Clockwork.
At the Drive-In – in•ter a•li•a : J’en attendais beaucoup… Et ça n’a pas fonctionné pour moi. Sans être catastrophique, on est très très loin du niveau de Relationship. A choisir je préfère largement Antemasque (en espérant un nouvel album).
Tove Lo – Blue Lips : Comme l’année dernière la suédoise déçoit avec un album trop facile, à 1000 lieues de son excellent premier album qui semble devoir rester un bel accident. Dommage!
Dan TerminusAutomated Refrains : Malgré quelques morceaux efficaces, sur la longueur Dan Terminus reste à mon sens largement derrière Carpenter Brut, Perturbator, et même Danger.
Enslaved – E : Un album loin d’être mauvais mais qui voit le groupe partir dans un sens qui me convient malheureusement moins. Et je regrette le départ d’Herbrand Larsen, dont le remplaçant n’est pas à la hauteur.

La perle (re)déouverte qui ne date pas de 2017

Fair to Midland – Fables From A Mayfly: What I Tell You Three Times Is True : Alors que j’ai adoré le dernier et visiblement ultime album du groupe, Arrows & Anchors, allez savoir pourquoi je n’avais pas poussé la curiosité jusqu’à écouter le précédent album. Peut-être cette pochette bien moche? Quoi qu’il en soit cet album découvert donc 10 ans après est certainement l’album qui a le plus tourné à la maison en 2017. Et au final je pense que je le préfère même à son illustre successeur.

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 831 articles sur Eklektik.

Du meme groupe

Commentaire

  1. Marbaf says:

    Merci pour le programme ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *