Speak Low If You Speak Love – Nearsighted

Pas de commentaires      136
Style: indie/folk sophistiquéAnnee de sortie: 2018Label: Pure Noise Records

Ryan Scott Graham, aussi connu pour ses activités de bassiste chez State Champs, donne enfin une suite au sympathique Everything But What You Need, premier album sorti il y a déjà trois ans qui nous présentait les envies de calme de son auteur. Et si les guitares acoustiques mêlées aux vocalises mélodiques sont toujours de mise, Speak Low If You Speak Love apparaît aujourd’hui un peu plus sophistiqué.

Toujours sensible et personnel, Nearsighted fait office de transformation sonore pour son géniteur. Plus enclin à utiliser autre chose que sa voix et sa guitare folk, Graham laisse la part belle à de nombreux autres instruments (xylophones, piano, quelques trompettes) mais aussi (surtout) d’effets plus ou moins expérimentaux comme une batterie électronique (dès « Have I Changed ») ou des synthés ambient décuplant pour le coup les harmonies naissantes de ces douze titres.

Une tendance à la modernité qui n’entache en rien la qualité des compos de ce nouvel album, au contraire ! On sort en effet du côté « songwriter typique » qui transparaissait sur le précédent album pour se tourner aujourd’hui vers des compos plus aventureuses, toujours mélancoliques certes (avec des lyrics très prenants), mais qui ont de quoi surprendre (« Safety Net » par exemple, voyant la participation d’une très touchante voix féminine, ou bien « Enough », single s’inscrivant non loin d’un Tame Impala). Brisant quelque peu les conventions du « chanteur à guitare sèche » qu’il nous présentait jusqu’alors, Graham a pris des risques sur ce nouvel album, et ceux-ci payent car sans effacer sa sensibilité, ils lui donnent un renouveau original sans la dénaturer. Très joli.

  1. Have I Changed
  2. Enough
  3. Contrasting Colors
  4. Ever Yours
  5. Your Love It Runs
  6. Safety Net
  7. Hatsuyume
  8. Circle Spinning
  9. Cannot Have It All
  10. Mystery’s Gone
  11. Hold Me Now
  12. Swell

Bandcamp

beunz

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *