Black Earth – Diagrams Of A Hidden Order

Pas de commentaires      158
Style: noise/indus/black metalAnnee de sortie: 2018Label: Sentient Ruin Laboratories

Au train où va le label, j’ai quelques albums de retard dans les sorties de Sentient Ruin Laboratories, récupérant à tour de bras ses obscures trouvailles et leur offrant une seconde vie en les ressortant avec un peu plus d’exposition. Notre candidat du jour vient d’Espagne, a sorti ce premier EP une première fois en 2016 et se nomme Black Earth. Identité des musiciens inconnue, cover d’album sobre et stylisée, on commencerait presque à avoir l’habitude de ce genre de mise en bouche avec ce label.

Comme pas mal de ses dernières sorties, le label mise une nouvelle fois sur un groupe mélangeant black metal et noise oppressant. « Mantric Resonances Along Fields Of Dissolution » nous plonge d’emblée dans un inconfortable voile sonore: strident, grésillant, on sait directement que nos oreilles vont passer un sale quart d’heure (un tout petit peu plus en réalité). Black Earth cale donc sous ce magma informe et dérangeant son black metal, pas si facile à déceler il est vrai. En fait, il s’agit d’un tout, d’un climat horrifique installé dans l’intention de créer chez l’auditeur une tension constante, ce qui fonctionne tout à fait avec le second titre « Upon Labyrinths Of Broken Mirrors », « instrumental » en montée continuelle du bruit perçant peu à peu les conduits auditifs pour les remplir de ferraille.

« To Cloak A Nebulous Sun » vient apporter le coup de grâce. C’est un peu comme si les travaux de ta rue étaient sous le contrôle d’un contremaître du genre démoniaque, venant superviser les travaux de ses râles obstrués par le brouhaha permanent des perceuses géantes s’attaquant surtout à des zones métalliques. Comme pour les deux autres titres, on est entre interrogation et douleur tant le supplice est intense. Recommandé sur le promo aux amateurs de Gnaw Their Tongues et autres Sutekh Hexen, j’y ajouterais les fans d’acouphènes et de bruits d’usines sidérurgiques, bon courage !

  1. Mantric Resonances Along Fields Of Dissolution
  2. Upon Labyriths Of Broken Mirrors
  3. To Cloak A Nebulous Sun

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *