Moeist – Convincing Yourself

Pas de commentaires      178
Style: electro/spazz/hardcoreAnnee de sortie: 2018Label: Acid Distribution

Savez-vous qu’il existe une scène hardcore plutôt active aux Philippines ? Personnellement je l’ignorais avant de tomber par hasard sur la page Bandcamp d’Acid Distribution, jeune label local mettant dernièrement à l’affiche Moeist. Après quelques recherches infructueuses quant à l’identité exacte de ce groupe (qui pourrait aussi très bien être un projet solo), on va plutôt s’intéresser au contenu musical de ce premier EP Convincing Yourself.

Moeist s’attaque à un mélange de hardcore bien énervé et de sonorités électroniques pas tout à fait Nintendocore mais pas très loin. « Mess » nous met directement dans le bain, cet excellent titre d’ouverture fait donc se côtoyer des influences hardcore chaotique par-dessus lesquelles se greffent donc les sons synthétiques, qu’ils soient biscornus ou qu’ils densifient la rythmique, les séquences se succèdent avec une belle efficacité. « Box » calme ensuite la frénésie installée pour une espèce de doom lancinant à voix trafiquée, étrange mais on se laisse embarquer sans souci par la facette plus douce du groupe.

« Scent » nous remet ensuite une couche de folie entrecoupée de passages plus posés, la voix quant à elle attend la toute fin du morceau pour venir éructer façon Jacob Bannon. Avec son entraînante mélodie au synthé, « Out » poursuit dans cette même frénésie pendant à peine plus d’une minute avant que « Identity » ne vienne tout dévaster avec ses percussions drum’n bass et son aura gaming. Enfin « Desire » laisse parler les envies de bidouillages de Moeist, ça part dans tous les sens à toute vitesse. Le côté expérimental de cet ultime titre donne un peu mal à la tête mais prouve que le groupe ne se met aucune limite stylistique. On tient là au final une découverte exotique (dispo à prix libre sur Bandcamp, tout comme les autres productions du label) remettant au goût du jour le spazz-nintendocore de Genghis Tron (mais en pas pareil) de manière très énergique. Alors, convaincus ?

  1. Mess
  2. Box
  3. Scent
  4. Out
  5. Identity
  6. Desire

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *