Split Cranium – I’m The Devil And I’m OK

Pas de commentaires      273
Style: crust/d-beat atmosphériqueAnnee de sortie: 2018Label: Ipecac

Il y a tellement de groupes à mettre à l’actif d’Aaron Turner (l’ex-Isis qui se transforme peu à peu en ours d’après les photos): après Old Man Gloom, Twilight, Sumac et Mamiffer, voici Split Cranium, formé en 2012 avec quelques musiciens finlandais desquels il ne reste plus que Jussi Lehtisalo et Tomi Leppänen (tous deux dans le groupe Circle). Le reste du line-up étant complété par la compagne de Turner Faith Coloccia (Mamiffer) et par Nate Newton (Converge). Une réunion quelque peu disparate qui n’augurait aucunement du style appréhendé par ce désormais « supergroupe », le crust/d-beat !

Mais un crust assez singulier car Coloccia vient adoucir la rugosité de l’ensemble (particulièrement les vocaux de Turner, méconnaissable de bestialité) via des passages ambient voire du violon (« The Age Of Embitterment » qui a un petit côté Remains Of The Day pour le coup). La rencontre d’un style aussi binaire et primitif (le Mötörheadien « Ingurgitated Liquids ») et de ces éléments plus sensibles surprend mais la sauce prend assez vite. Les titres passent et l’aspect bas du front s’atténue (sans disparaitre pour autant) pour se retrouver soutenu par ces atmosphères célestes envoûtantes (l’enchainement « Blood Boiler »/ »Death Bed – The Yellow Room » étant des modèles de transitions, du plus sale au plus angélique), des moments aériens n’apparaîssant jamais hors propos, la complémentarité des deux univers étant saisissante.

Cela nous donne au final une sacrée évolution depuis l’album éponyme de 2012, un album sur lequel n’apparaissait pas encore Coloccia. Sa présence fait prendre à ce projet une nouvelle dimension, fidèle à ses racines d-beat héritées de Discharge mais libérant désormais une aura quasi gothique. Une originalité qui vaut vraiment le coup de s’arrêter au panneau, de jeter un coup d’oreille et de dire OK !

  1. Evil Hands
  2. The Age Of Embitterment
  3. Wet Shadow
  4. Ingurgitated Liquids
  5. Whirling Dusk
  6. Pain Of Innocence
  7. Blood Boiler
  8. Death Bed – The Yellow Room
  9. Heavy Daughter
  10. I’m The Devil And I’m OK

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *