Midnight Blackout – Hangover

Pas de commentaires      540
Style: post-hardcore chaotico-mélodiqueAnnee de sortie: 2018Label: AutoproductionProducteur: Duff Rodriguez

Toute jeune formation parisienne débutée en octobre 2017 (contenant d’anciens membres de The Great Divide, Galdjinn et d’Aphrodite’s Baby), Midnight Blackout débarque quelques mois plus tard avec un premier EP sous le bras possédant la double-étiquette « post-hardcore/math rock », de quoi instantanément susciter l’intérêt…

L’introductif « Unexpected Guest » va pourtant directement surprendre en faisant côtoyer arpèges et chœurs pour un rendu harmonieux et apaisant. Mais « In Sheep’s Clothing » va changer la donne en injectant beaucoup plus de nerfs à leur musique. Des nerfs mais aussi des mélodies plutôt accrocheuses grâce à ce double-chant complémentaire donnant l’impression d’une rencontre entre Converge et He Is Legend (celui des débuts). « Get Mad! » poursuit dans ces envies de mixer frénésie chaotique et mélodies plus posées, les contrastes sont bien gérés et même si le refrain apparaît comme un brin convenu, ce morceau reste très bien foutu.

« Sector 9 » parvient ensuite à mixer leur summum de violence (quasi deathcore) avec leur refrain le plus entêtant sans qu’aucun déséquilibre ne vienne nous déranger. « Hazuki Ryo » vient conclure avec un riffing davantage rock’n roll (façon Everytime I Die), le cocktail nerfs/fraîcheur marchant une fois de plus totalement.

Mis en valeur par une production signée Duff Rodriguez (Sublime Cadaveric Decomposition, entre autres), ce premier EP de Midnight Blackout pose de solides bases pour ce jeune groupe qui, on peut le sentir, en a encore sous le capot ! A suivre.

  1. Unexpected Guest
  2. In Sheep’s Clothing
  3. Get Mad!
  4. Sector 9
  5. Hazuki Ryo

Bandcamp

beunz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *