Petrification – Hollow Of The Void

Pas de commentaires      253
Style: old school death metalAnnee de sortie: 2018Label: Sentient Ruin Laboratories/Memento Mori/To The Death Records/Dawnbreed Records

Faire du neuf avec du vieux, telle a souvent été la tendance, que ce soit dans la mode ou dans la musique. Petrification est donc de ces groupes qui ne jurent que par le son death metal des 80’s voire des 90’s tout en réussissant à le mettre à sa sauce. Si la démo Summon Horrendous Destruction nous avait mis la puce à l’oreille l’an dernier, le groupe de Portland vient nous les atomiser, la puce comme l’oreille, avec ce premier long-format aussi brutal que vicieux.

Mené par la monstrueuse voix d’un certain Jason Barnett, la musique de Petrification est un régal pour les amateurs d’effluves de cadavres en décomposition. Les rythmiques souvent particulièrement enlevées sont réalisées avec un grain spécifique, les guitares grattent et partent de temps en temps dans des soli à l’ancienne tandis que basse et batterie ajoutent ce qu’il faut de lourdeur à l’ensemble. Ainsi à ce death metal façon Autopsy meets Bolt Thrower, on notera que Petrification aime y adjoindre des influences doom sur leurs ralentissements (« Stagnation Of Transmigration »), voire parfois carrément punk.

Les mauvaises langues pourront crier à l’énième groupe surfant sur la vague du death old school, mais Petrification se distingue de la masse en proposant une version du style parmi la plus authentique qui soit, et avec de très nombreux points d’accroche propices à un bon headbang en règle ! Alors il n’y a pas à tortiller du cul pour chier droit, simplement profiter du groove putride de ce Hollow Of The Void !

  1. Prelude
  2. Arachne Exsanguine
  3. Technological Assimilation
  4. Summon Horrendous Destruction
  5. Hollow Of The Void
  6. Interlude
  7. Hymn Of Charon
  8. Stagnation Of Transmigration
  9. Desecrators Of Conscious Entropy
  10. Devouring Abyss
  11. Conclusion

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *