Counterparts – Private Room

Pas de commentaires      293
Style: hardcore moderneAnnee de sortie: 2018Label: Pure Noise Records

Un an après You’re Not You Anymore, Counterparts fait son retour avec un nouvel EP pas vraiment composé de nouveaux titres ! En effet, les trois titres présents sur ce Private Room sont en fait des face-B d’albums précédents. Trois titres pour à peine six minutes, autant dire que les canadiens n’ont pas eu ici l’intention de s’étendre, et on ne le fera pas vraiment non plus.

Non pas que ces trois titres soient mauvais, ils sont juste assez anecdotiques dans la carrière déjà bien remplie de Counterparts. « Monument » mettra moins de deux minutes pour nous mettre dans le ton: nerveux et assez groovy mine de rien avec une basse bien présente, on a simplement l’impression d’un titre inachevé malgré un final où la guitare nous offre un chorus assez bien troussé.

« Selfishly I Sink » puis « We Forgive » poursuivront dans l’alliance de mélodies et d’agressivité typique de Counterparts. L’écriture plutôt complexe du groupe laisse un léger sentiment de chaos en dépit de quelques riffs mélodiques plutôt agréables (surtout sur le titre final), ce qui rend cet EP pas tellement accrocheur malgré tous ses atours modernes et sa belle énergie. De quoi contenter les fans et vendre une petite nouveauté sur leur table de merch pendant leur tournée avec Stick To Your Guns.

  1. Monument
  2. Selfishly I Sink
  3. We Forgive

Bandcamp

beunz

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *