The Algorithm – Compiler Optimization Techniques

Pas de commentaires      139
Style: prog metal/synthwaveAnnee de sortie: 2018Label: AutoproductionProducteur: Rémi Gallego

Faisant marcher metal et electro main dans la main depuis déjà quelques paires d’années, The Algorithm fait son retour avec un quatrième album (autoproduit ici), deux ans après le très bon Brute Force et seulement un an après son premier effort sous le nom Boucle Infinie. Rémi Gallego a pour ce dernier davantage creusé vers le rétro grâce à des synthés typés 80’s. Un côté synthwave qui déborde aujourd’hui un peu dans ce Compiler Optimization Techniques.

L’ultra dense « Cluster » va nous en convaincre, presque douze minutes où les quasi incessants changements de plans nous entraînent dans un mix d’ambiances futuristes, de djent, de notes synthétiques étourdissantes (partant parfois vers le drum’n bass), le tout dans un groove constant. Un premier titre ultra dense donnant l’impression d’entendre un bœuf entre Perturbator et Tyrant Of Death se matant Tron (sur K7 vidéo, cela va de soi !).

La rupture avec le passé est donc conséquente, les cinq titres de ce nouvel album étant davantage basés sur l’atmosphère et beaucoup moins sur l’urgence (même si « Binary Space » contient une sacrée intro blastée et une rythmique un peu plus folle). Ainsi chaque titre ne se dévoile pas instantanément, prenant son temps pour s’installer et nous immerger dans une dystopie cyberpunk qui retrouve finalement sa guitare, s’emballant souvent dans la complexité tout en restant paradoxalement toujours accessible.

Difficile de ne pas remarquer le gros travail de composition de Rémi qui manie les transitions avec toujours autant d’aisance, parvenant encore une fois à happer l’auditeur et l’entraîner en plein milieu d’un film de sci-fi. Un voyage interstellaire mouvementé et unique de la part d’un drôle de gars ayant toujours le chic pour nous surprendre. En reviendrez-vous vivant ?

  1. Cluster
  2. Fragmentation
  3. Superscalar
  4. Binary Space
  5. Sentinel Node

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *