Pendrak – S/T

Pas de commentaires      349
Style: grindcore/fastcore/powerviolenceAnnee de sortie: 2018Label: Autoproduction

Formé sur les cendres d’Autist, Pendrak est un trio parisien qui aime faire du grind mais pas que, puisque l’on retrouve dans ce premier long-format des éléments provenant du fastcore, du crust, du thrash, du death et de la powerviolence. Un tout donc très varié mais une cohérence folle née de ce très bon duo de voix, très versatile mais jamais en décalage, et à un sens de la compo très aiguisé.

Si certains groupes du (ou des) genre(s) peuvent parfois paraître redondant à recycler des riffs vus chez Napalm Death il y a trente ans, d’autres parviennent à nous abreuver de trouvailles beaucoup plus excitantes. C’est bien le cas de Pendrak qui fait du neuf avec du vieux avec réussite. Les trois gaillards semblent se faire plaisir et leur musique foisonne de cette jouissive frénésie, se rapprochant parfois de vieux Leng Tch’e (« Extinguish ») ou encore d’Agathocles, mais aussi d’un Nolentia pour cette faculté à allier aisément furie et groove.

Dotées d’une très bonne production rendant chaque instrument audible et couplées à une technique irréprochable, les quinze compos menées pied au plancher qui passent sans lasser grâce à leur inventivité et leur variété. Un premier album au chaos maîtrisé de bout en bout, violent mais jamais barbant, à l’humour régressif (visez donc les titres) jamais navrant. Une petite bombe d’efficacité !

  1. Enter Studio F
  2. Work More, Earn Less
  3. Human Rewind
  4. Fuck Liberty
  5. Heavy Metal Skateboard Crew
  6. La Comedia
  7. Extinguish
  8. Fancy Purse
  9. I <3 Beer
  10. Farewell Bill Paxton
  11. The Swoggle
  12. I Am Charlie… SHEEN!!!
  13. Le Cimetière de L’intelligence
  14. Capital Of My Ass
  15. S’s (Part 2)

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *